BBJ 747-8 Alberto Pinto

Pour la première fois le Cabinet Alberto Pinto a été commissionné il ya quelques années pour dessiner les aménagements d’un BBJ 747-8. L’équipe avait « carte blanche » pour créer une ambiance familiale, à la fois classique et moderne.

« Ne jamais se répéter » Tel était le crédo d’Alberto Pinto, disparu en novembre 2012 à l’âge de 69 ans, dont la succession est assurée depuis par sa sœur Linda. Après deux décennies, la règle instaurée par le créateur perdure et l’équipe du Cabinet installé à Paris, Place des Victoires, l’a rigoureusement respectée lorsqu’elle a été commissionnée pour dessiner les aménagements de ce BBJ 747-8, le plus gros avion à usage privé. Le premier « Jumbo » dessiné par le Cabinet Alberto Pinto a été réalisé dans les délais impartis, en respectant le budget, et son heureux propriétaire a pu en disposer à la fin de l’année 2015. Le Cabinet Alberto Pinto est reconnu pour son éclectisme, les détails luxueux et le raffinement, trois points essentiels lorsque vous êtes amené à créer de véritables univers pour des clients prestigieux dans le monde entier, résidences privées ou immeubles d’affaires, aéroports ou hôtels, Yachts ou Jets. Marquée par plusieurs influences culturelles, la vaste palette de styles proposés par Pinto permet d’offrir une parfaite harmonie entre le moderne et le traditionnel et de s’adapter aux pièces les plus intimes comme aux grands volumes, que le projet soit dans la sphère publique ou privée. Le Cabinet Alberto Pinto assimile les choix éclectiques de ses clients internationaux en créant des décors pouvant convenir à chacun tout en apportant la touche d’élégance raffinée afin de créer un équilibre parfait avec l’opulence. Un rêve de Designer devenu réalité Avant que son projet ne soit retenu pour aménager et décorer le plus gros Jet privé du monde, le Cabinet Alberto Pinto s’est illustré en aménageant deux Airbus, un ACJ319 et un ACJ320, offrant tous deux 19 sièges, une suite pour le propriétaire ainsi qu’une vraie cuisine permettant de donner satisfaction aux souhaits les plus divers. Le premier de ces deux ACJ a été réalisé par Acropolis Aviation basé en Angleterre, et le second, ainsi que le Boeing 747-8 par AMAC à Bâle. Pour Yves Pickardt, en charge de ce projet unique, c’est un rêve devenu réalité. « Le propriétaire nous a donné « carte blanche ». Il n’était pas en quête de quelque chose d’outrageusement luxueux, avec de l’or et des pierres précieuses. Il souhaitait une forme de simplicité, ce qui s’apparente finalement au véritable luxe. Ce propriétaire, grand voyageur, a seulement mentionné qu’il souhaitait se sentir dans son avion comme à la maison. Nous avons donc décidé de créer une ambiance moderne mais pas trop, finalement assez classique. On peut aisément reconnaître une forte influence française, un clin d’œil à l’Art Déco et aux plus fameux artisans selliers. Pour la décoration, nous avons utilisé les matériaux les plus nobles et de la meilleure qualité, comme le Sycamore et l’afrikan Wakapou, la pierre, la soie et la laine ainsi que le cuir naturel. » Le plus bel avion au monde Les dimensions hors normes de cet appareil offrent une surface au sol permettant au designer d’envisager de multiples possibilités d’aménagements, et trés peu de personnes au monde ont eu le privilège de réaliser un tel challenge. Moins de dix avions privés de cette taille volent actuellement, et le coût global d’un BBJ 747-8 privé est sans commune mesure avec celui des plus belles villas ou des Superyachts. « Un tel projet est comme un rêve devenu réalité qui se produit une ou deux fois dans la vie d’un designer. » Et Pickard de conclure : « La réalisation de ce projet constitue une nouvelle page de l’histoire de l’aviation. »