Benetti Story

Avant de devenir l’un des plus anciens constructeurs de yachts au monde, Benetti a su au fil des générations asseoir sa réputation pour se créer une véritable légende.

La saga familiale En 2013, Benetti a fêté son 140e anniversaire. Prés d’un siècle et demi s’est donc écoulé depuis que Lorenzo Benetti a ouvert son chantier naval pour construire des bateaux en bois conçus pour le transport en méditerranée. Les voiliers en bois vont progressivement laisser la place à des unités motorisées en acier, et c’est au début des années 60 que Benetti construit son premier grand yacht de luxe. En 1979 Benetti lance « Nabila » 86m pour Adnan Khashoggi. Ce yacht considéré comme le plus fameux de son époque annonce le début d’une nouvelle ère, celle des Superyachts. En 1985, changement de stratégie et de nom après le rachat du chantier par l’emblématique Paolo Vitelli patron du chantier Azimut, « Fratelli Benetti » devient « Benetti Shipyard », et le nouveau management va donner un nouvel essor au chantier légendaire. Une progression constante et maitrisée. Le Groupe Azimut/Benetti continue à faire preuve de beaucoup de clairvoyance avec l’acquisition partielle ou totale des chantiers tels que Moschini Shipyard et Fratelli Orlando ou Lubsen d’où sortiront le premier Benetti Classic 35m, le 70m « Rêverie » et le premier Vision 45. Benetti Shipyard lance en 1994 le 45m « Ambrosia » puis le 50m « Golden Bay » et conclut un accord en 2004 avec Fincantieri pour la construction des yachts de plus de 70m. L’extension se poursuit avec la construction d’un nouveau chantier à Viareggio qui va permettre de construire simultanément trois yachts de 50m. C’est le début de la série Benetti Class proposant des yachts semi-custom de longueurs différentes, de 93’ à 164’. Les divers chantiers d’Azimut/Benetti Group tournent à plein régime grâce une politique mûrement réfléchie et une variété de yachts à même de satisfaire des acquéreurs aux aspirations différentes séduits par la qualité des yachts Benetti. « Benetti Giga Season » La dernière décennie a vu la progression constante de la taille des yachts. L’appelation Mégayachts correspond généralement à des unités de 50m à 80m, et les plus de 100m ont été baptisés Gigayachts. Alors que Benetti est parfaitement positionné dans la première catégorie, la seconde est sans conteste dominée par les poids lourds du nord de l’Europe. Le chantier italien se devait de briser cette égémonie ; c’est aujourd’hui chose faite avec trois Gigayachts de plus de 100m en cours de construction. « Benetti Giga Season » a officiellement commencé avec le lancement à Livorno du premier de ces yachts, provisoirement appelé FB277. Ce yacht majestueux de 107m pour 12,45m de large et d’un poids de 3.300t, entièrement dessiné par Benetti et construit en collaboration avec Imperial Yachts, en charge du management et de la supervision du projet pour le compte du propriétaire marque l’entrée de Benetti dans une nouvelle ère. Le dessin rompt quelque peu avec le style plus traditionnel et identitaire du chantier. L’étrave verticale et les superstructures allongées sont parfaitement dans l’air du temps, à l’image des projets actuellement en cours dans le bureau d’étude et d’architecture Benetti. Azimut/Benetti au sommet de son art L’année en cours apporte une nouvelle fois la confirmation de l’excellente santé du Groupe Azimut/Benetti. Au classement mondial des chantiers, le chantier italien occupe la première place des constructeurs de Mégayachts avec 97 projets totalisant une longueur linéaire de 3.536m en construction, loin devant ses concurrents. Sa technologie et sa capacité à évoluer ne manque pas d’attirer des designers de talent, et sa bonne santé financière affichant 850 millions d’Euros générés par sa production lors de l’exercice 2017/18, soit 18% de plus que pour l’exercice précédent, sont là pour confirmer l’éclatante vitalité de Benetti.