Giraglia Rolex Cup. Une course légendaire

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, cette compétition a été créée dans le but de rétablir de bonnes relations entre l’Italie et la France. La 65e édition débutera le 9 juin à St Tropez.

Tradition méditerranéenne

Née d’une rencontre dans un bistrot parisien entre les présidents du Yacht Club Italiano et du Yacht Club de France, la compétition est toujours organisée par deux Yachts Clubs. Aujourd’hui, la Société Nautique de Saint Tropez et le Yacht Club Italiano, deux partenaires prestigieux de Rolex, font perdurer le même esprit de fraternité et d’amitié qui a inspiré la création de la course. Si le parcours amenant les compétiteurs de Saint Tropez à Gênes en contournant l’îlot Giraglia qui a donné son nom à la course, au nord du Cap Corse, constitue le point d’orgue, les festivités débutent par trois courses côtières. Ces courses qui auront lieu du 11 au 13 juin seront visibles depuis la côte et permettent aux équipages très affutés de régater furieusement et de se rencontrer en marge des régates dans une ambiance décontractée. Durant ces quelques journées, le Port de Saint Tropez a des allures d’enclave italienne et la première langue parlée sur les quais et les pontons est sans conteste l’italien.

Aujourd’hui, la Société Nautique de Saint Tropez et le Yacht Club Italiano, deux partenaires prestigieux de Rolex, font perdurer le même esprit de fraternité et d’amitié qui a inspiré la création de la course.

La victoire à la portée de tous

Autre singularité de cette course mythique, le véritable vainqueur est rarement celui franchissant le premier la ligne d’arrivée. C’est en effet le temps compensé qui désigne le vainqueur qui se verra remettre le trophée Rolex et une montre de prestige. Le temps compensé, soit un classement au handicap prenant en considération la taille des voiliers offre régulièrement des surprises de taille, et comme ce fut le cas lors de la dernière édition. En 2016, c’est le voilier de 12m « Tip » mené par un équipage amateur français qui a inscrit son nom au tableau de ce prestigieux palmarès en dépit de son arrivée tardive. Les conditions de vent souvent capricieuses sont à l’origine de renversements de situations spectaculaires durant tout le parcours long de 241 milles. Pour les grands Maxis de course, la victoire en temps compensé est rarement accessible, sauf conditions exceptionnelles, et le record de la course en temps réel devient pour eux l’enjeu majeur. C’est le « Maxi Esimit Europa 2 » appartenant à Igor Simcic qui détient à ce jour le record établi en 2012 dans le temps de 14h 56’et 16’’. Cette année, le départ de cette grande course sera donné au large de Saint Tropez le 14 juin. Cette épreuve intense ne laisse pas de place à la moindre erreur, les équipages doivent savoir naviguer avec précision, prendre rapidement les bonnes décisions et faire preuve d’un esprit d’équipe hors pair. L’îlot de la Giraglia constitue le point de passage obligé avant d’entamer la remontée vers le golfe de Gènes bien connu pour ses zones de calmes et ses vents capricieux.

Rolex partenaire de premier plan

Depuis plusieurs années le pavillon vert frappé de la couronne, emblême de Rolex, flotte sur tous les quais du monde où se déroulent les régates les plus emblématiques. Les plus prestigieux Yachts Clubs, défenseurs des traditions et de l’élégance nautique, trouvent auprès du célèbre horloger un partenaire partageant les mêmes valeurs. Sponsor Titre de la Giraglia Rolex Cup depuis 1998, la marque suisse a conféré à la course une dimension et un attrait extraordinaires.