Happy Birthday Hublot !

40 ans d’innovation horlogère

Quarante ans d’Art de la Fusion, ce n’est pas rien ! Un bel évènement qui vient glorifier une aventure horlogère extraordinaire. En effet, comment la petite maison horlogère MDM fondée en 1980 à Genève est devenue, en quarante ans, l’un des fleurons de l’Horlogerie de luxe du groupe LVMH ? Retour sur quarante années placées sous le signe de l’audace !

 

Pour toute belle histoire, il existe un indémodable ‘il était une fois’. Il était donc une fois, Carlo Crocco, héritier de la famille d’horlogers italiens Binda, qui fonde en 1980 sa propre société horlogère baptisée MDM (Montre des Montres) afin de dévoiler au monde, SA vision de l’horlogerie de luxe, avec une collection de garde-temps nommée Hublot. Avec cette dernière, il fusionne deux univers totalement antinomiques en montant une montre en or sur un bracelet de caoutchouc naturel. La Classic Original (qui porte bien son nom !) est un ovni qui fait grand bruit dans l’univers horloger de l’époque. Très vite, ses modèles au boitier à la forme iconique de hublot avec ses douze vis apparentes (Carlo Crocco est un passionné de bateaux), au cadran noir minimaliste et au bracelet unique en caoutchouc rencontrent un vif succès auprès des amateurs d’horlogerie novatrice. Suite à un voyage en Inde, Crocco renoue avec ses premiers amours (l’humanitaire) et fonde l’association MDM (Main dans la Main) afin de venir en aide aux enfants déshérités à travers le monde. Le concept de cette dernière était d’être financée par une partie des bénéfices issus de la vente de produits de luxe. En 2004, afin de se consacrer entièrement à celle-ci, Carlo Crocco confie les rênes de la société à Jean Claude Biver, ancien dirigeant des marques suisses Omega et Blancpain, avec qui il partage une vision novatrice de l’Horlogerie. Avec son esprit bouillonnant et précurseur, Biver se lance avec passion dans le développement de la marque. En moins d’un an, en 2005, il lance à Baselworld une toute nouvelle collection Hublot : les chronographes Big Bang. Ces modèles sont la parfaite illustration du concept de création de la marque baptisé Art de la Fusion (entre tradition et innovation) qui deviendra la baseline des garde-temps Hublot. Le succès est immédiat et la Maison horlogère voit en un an ses commandes tripler. Avec son allure reconnaissable au premier coup d’œil grâce à ses angles vifs, les 6 vis de son boitier et ses lunettes oreille, la Big Bang est depuis devenue une authentique icône de la Haute Horlogerie. Depuis longtemps approché, Carlo Crocco vend, en 2008, la société au groupe français LVMH et la marque poursuit sa croissance et son développement exponentiels. En 2009, Hublot inaugure sa toute nouvelle manufacture de 6 000 m2, à la pointe de la technologie qui sera complétée en 2015 par un second bâtiment de 8 000 m2. Cette manufacture est dédiée aux grandes complications et à la fabrication du mouvement UNICO (un chronographe, doté d’une roue à colonnes intégrée côté cadran, entièrement pensé, développé et manufacturé chez Hublot). La créativité de la marque ne cesse de surprendre et ce sont depuis, 6 collections qui rythment le catalogue novateur de la Maison Horlogère : l’indémodable Classic Fusion, la Big Bang, la Spirit of Big Bang et les étonnantes Manufacture Piece, Techframe et King Power. Pour habiller ses modèles, Hublot poursuit son process créatif d’Art de la Fusion en mariant des matériaux inédits comme le King Gold (un or exclusif Hublot avec 5% de platine), le Magic Gold (or et céramique poreuse), le Hublonium (alliage inédit d’aluminium et de magnésium), mais aussi le saphir, le cristal d’or, la céramique de couleur, la fibre de carbone, le tungstène, le titane, l’or, le platine, le caoutchouc, les pierres précieuses, le lin, la broderie, le cuir, le texalium… « Chez Hublot, nous sommes particulièrement fiers de l’Art de la Fusion. Mais il se trouve que nous chérissons tout autant l’innovation, le changement et la différence que notre savoir-faire horloger. » explique Ricardo Guadalupe, qui travaille aux cotés de Jean Claude Biver depuis 1994, et qui a pris la direction de la marque en 2012, tandis que ce dernier prenait les fonctions de Présidence de la Division Montres du Groupe LVMH (avant de devenir en 2018 après plus de 40 ans d’aventure horlogères Non Executive Chairman de la Division Horlogerie de LVMH).

Coté marketing, Hublot bouscule également les idées reçues en imaginant des partenariats jusqu’ici inédits en horlogerie comme le sponsoring en football (Official Licencing Partner de l’Equipe Suisse de Football, Official Timekeeper de l’UEFA EURO, ou encore Official Watch et Official Timekeeper FIFA et Coupes du Monde mais aussi de Club historiques comme le Bayern de Munich, l’Ajax d’Amsterdam, ou la Juventus de Turin) Hublot est également le partenaire horloger exclusif de la prestigieuse marque automobile Ferrari et de Scuderia Ferrari. Ces partenariats donneront lieu à des modèles en éditions limitées aujourd’hui très recherchés par les collectionneurs. Tout comme ceux de « Hublot Loves Art » qui s’inspirent d’associations avec des artistes de renom de tous horizons confondus. Hublot c’est aujourd’hui une production annuelle de plus de 60 000 montres pour 700 millions de CHF de chiffre d’affaires. Et la marque n’en finit pas de bousculer les codes. Pour preuve son dernier modèle, la Big Bang Millennial Pink, à la couleur inédite non genrée. La marque arbore ouvertement sa vision du monde en pleine mutation. Pour concevoir cette dernière, Hublot s’est une nouvelle fois associé à l’incontournable Lapo Elkann, Directeur Artistique de Garage Italia. La teinte si particulière est le résultat du travail d’un matériau moderne et léger, unisexe et monochrome, en aluminium anodisé et satiné, teinté dans la masse en rose millénial. Mais qui dit 40ème anniversaire dit modèle collector. Pour l’occasion, la marque revisite son tout premier garde-temps maison dévoilé en 1980. En 2020, la Maison réinvente cette dernière et la décline en trois versions qui illustrent parfaitement les 40 ans d’avancées technologiques Hublot (une en or jaune, une en titane et une en céramique noire). Ricardo Guadalupe résume clairement l’idée de ce modèle anniversaire : « Ces Classic Fusion incarnent 40 ans jalonnés d’avancées techniques et de rupture avec les conventions. Nous ne nous sommes pas contentés de rééditer la 1980 Classic Original, nous l’avons réinterprétée afin de représenter le Hublot d’aujourd’hui. Un modèle avec un mouvement mécanique, pour homme, dans un format de 45 mm. Une version contemporaine inédite qui célèbre l’approche novatrice de Hublot depuis quatre décennies. » Histoire à suivre…