Hublot Geneva Days 2018

Comme tous les mois de janvier, la Haute Horlogerie fait de Genève la capitale du monde, enfin, tout du moins celle du monde Horloger. Et la Manufacture Hublot ne déroge pas à la règle. En effet tous les ans, la Maison donne rendez-vous à ses afficionados au cœur d’un luxueux salon privé du Grand Hôtel Kempinski, afin d’y dévoiler en exclusivité ses toutes dernières créations, innovations et partenariats. Petit tour du propriétaire avec quatre modèles qui n’ont pas fini de faire parler d’eux !

Classic Fusion AeroFusion Chronograph Orlinski
En matière de fusion, la Manufacture en connaît un rayon. Alors lorsque cette dernière fusionne son savoir faire avec celui de Richard Orlinski, l’artiste contemporain français le plus vendu à travers le monde, cela laisse présager une création d’exception, pleine de caractère et d’avant-gardisme. Et c’est bien le cas avec ce garde temps au design très graphique, reconnaissable au premier coup d’œil aux facettes qui rythment son boitier, sa lunette, sa couronne et ses poussoirs grâce à un pliage tridimensionnel de la matière. Ce modèle se décline en deux versions en édition limitée à 200 exemplaires chacune : l’une en titane et l’autre en céramique bleue, toutes deux en finition poli-miroir comme les œuvres de l’artiste.

Big Bang Unico Golf
C’est avec le n°1 mondial de golf Dustin Johnson que la manufacture a choisi de présenter sa toute première montre mécanique golf avec affichage par guichet. Hublot à choisi son modèle Unico pour y monter un module développé et conçu entièrement pour ce sport. En effet, ce dernier permet aux golfeurs de calculer leur score en temps réel et ce en toute simplicité grâce aux deux poussoirs Shot et Hole à 2 et 4 heures. Celui à 8 heures en forme de tee permet quant à lui de remettre les compteurs à 0. Avec son boitier en Texalium (une exclusivité Maison qui fusionne la fibre de verre et l’aluminium) ce garde temps ne pèse que 98 grammes un autre atout majeur pour la pratique du golf.

Big Bang Unico Sapphire Galaxy
Voilà un bien bel hommage à l’interprétation chromatique de notre chère galaxie. En effet, à l’instar des étoiles qui naissent bleues pour tendre vers un rouge profond à la fin de leur existence, Hublot a paré la lunette de ce modèle de 48 pierres (améthystes, saphirs roses, orange, fuschia et bleus) de taille baguette symbolisant toutes ces nuances. Pourquoi sur la Big Bang Unico Sapphire ? Et bien tout simplement car pour accueillir les étoiles, il fallait bien un matériau aussi invisible que l’Univers. Le saphir dont Hublot a révolutionné l’usinage en 2016, était tout trouvé. Ce garde temps se décline soit en saphir invisible soit en saphir fumé illustrant ainsi le noir sidéral. Deux versions pour deux illustrations poétiques de l’univers infini.

Hublot Classic Fusion Chronograph Italia Independent
Après le succès de leurs précédentes collaborations, Hublot et Lapo Elkman, fondateur de Italia Independent, présentent trois nouveaux modèles de Classic Fusion habillés aux couleurs de la marque de l’homme cité comme le plus élégant du monde mais cette fois ci dotés d’un mouvement chronographe. Tous trois se parent d’étoffes nobles, issues de rouleaux de tissus archives datant des années 60 et 70. Le cadran et le bracelet du premier revêtent ainsi un tissu pied de poule bleu tandis que le second se vante d’un élégant ‘pinstripe’. Tous deux seront fabriqué à 100 exemplaires. La troisième version ne dépassera pas quant à elle le 50ème exemplaire mais se pare de l’incontournable King Gold ainsi que d’un indémodable Prince-de-Galles.