Les bonnes petites tables du Bib Gourmand

607, c’est le nombre de restaurants, bistrots et auberges, distingués par le Bib Gourmand en janvier dernier. Décerné par les inspecteurs du guide Michelin, il récompense les établissements offrant « une cuisine soignée à prix modéré ». Des repas complets, ne dépassant pas les 32€ en province et les 36€ à Paris. Parmi ces adresses, 67 nouveaux dont quatre azuréens : La Table de la Réserve (Beaulieu-sur-Mer), Lougolin (Grasse), Vegan Gorilla (Nice) et Les Plaisirs (Peillon). D’autres ont également eu la chance de voir leur distinction reconduite pour l’année 2019. Aperçu des “Bib Gourmand” de la French Riviera.

Les Plaisirs
L’habit ne fait pas le moine et il ne faut surtout pas se fier au jeune âge du chef Romain Clavel-Millo qui connaît son métier sur le bout des doigts. Sa passion pour la gastronomie se mêle à celle de l’œnologie, permettant au restaurant de proposer une large gamme de vins de région. Mais côté fourneaux ce sont les produits frais qui sont les vedettes ; si certains proviennent des producteurs locaux, la plupart d’entre eux sont directement récoltés dans le potager situé derrière l’enceinte du restaurant. Les ingrédients de saisons sont sources d’inspiration pour Romain Clavel-Millo qui s’efforce de proposer deux menus différents chaque jour. Ces variantes mèneront peut-être vos papilles à une délicate omelette de blettes aux fines herbes, parmesan et pignon, ou à une cuisse de canette confite à l’huile d’olive saveurs Peillonnaises, pour finir sur une tarte aux pommes fines « de mon enfance ». A fleur de roche, le restaurant arbore une décoration à la fois sobre et chaleureuse qui épouse parfaitement l’esthétique des assiettes du jeune chef. A Peillon, les plaisirs se trouvent dans l’assiette et sont à découvrir sans plus tarder.

2 rue Puada dau Gourguet,
06440 Peillon / 04.93.87.06.01

La Table de la Réserve
Au sein de l’hôtel de luxe La Réserve, Jean-Claude Delion a misé sur le bon cheval de course lorsqu’il confit les rennes du bistrot à la Chef Anne-Sophie Sabini. Cette étoile montante de la gastronomie française a su imprégner les lieux de sa passion pour les mets délicats et transférer son savoir-faire à une cuisine à son image, élégante et aérée. A l’honneur, des assiettes où le mélange de saveurs s’inspire directement des produits du terroir. Vous pourrez ainsi déguster un suprême de pintade farci aux champignons et foie gras accompagné de sa purée maison truffée, confortablement installé sur une banquette ou sur la terrasse extérieure chauffée. Dans la cuisine apparente, les produits se transforment pour donner des plats savoureux concoctés avec la rigueur technique et la créativité propres à Anne-Sophie Sabini. Une multitude de choix s’offre à la clientèle : des légumes du moment finement marinés, les fameuses pizettes Napolitaines ou Bresaolo, ainsi que tout un éventail de pâtes, poissons et viandes. Les desserts, quant à eux, sont signés Freddy Monier, chef pâtissier de la Réserve.

5 boulevard du Maréchal Leclerc,
06310 Beaulieu-sur-Mer / 04.93.01.00.01

Olive et Artichaut
L’histoire d’Aurélie Marion et Thomas Hubert remonte à douze ans, lorsqu’ils font leurs premiers pas dans le monde de la restauration hôtelière. Des pas, qui les ont menés quelques années plus tard à ouvrir leur propre restaurant Olive et Artichaut, et en 2015 ils obtiennent leur première distinction Bib Gourmand. Si le nom fait sourire, il rappelle aussi les produits locaux tout droit venus des étals du marché. Car c’est aussi ça Olive et Artichaut, un établissement prônant les producteurs locaux et les produits régionaux, telle une philosophie à leur image. La décoration chic, aux couleurs épurées, procure une sensation de cocooning où l’on peut garder un œil sur la préparation de son assiette grâce à la cuisine ouverte. Le restaurant offre un coin « show cooking » qui permet d’observer Thomas Hubert en pleine action, assemblant ses produits pour un résultat garanti. Peut-être vous laisserez-vous tenter par des artichauts à la barigoule, un retour de pêche rôti ou un savoureux risotto avant de laisser glisser votre cuillère dans un moelleux au chocolat servi tiède. Tous les plaisirs sont permis dans le petit restaurant du vieux Nice. Bien que la carte fluctue au gré des marchés et des lubies du Chef, l’inspiration culinaire méditerranéenne, elle, reste la même.

6 rue sainte Réparate,
06300 Nice / 04.89.14.97.51

Au rendez-vous des amis
Dans les hauteurs de Nice, le petit bistrot de Thierry et Isabelle Bagnis conserve son Bib Gourmand depuis maintenant dix-huit ans. La maisonnette, qui semble bien atypique avec sa décoration champêtre et ses couleurs vives jaune et orangé, inspire pourtant le calme et rappelle la campagne. Un air provençal en parfait adéquation avec les préparations de Thierry Bagnis, une cuisine locale revisitée donnant naissance à des incontournables tels que la terrine d’artichauts violets et sa crème ciboulette, ou le fricassé de poulet fermier au pastis et rouille. Mais ce qui inspire le plus le Chef, ce sont les plats en sauce qui demandent plus de travail, de délicatesse et patience. Alors qu’il s’active en cuisine, Isabelle s’occupe du service et des commandes. Bien que la carte ne change que quatre fois par an, les propositions d’assiettes sont variées : gratin de moules aux poireaux, velouté de potiron, civet de sanglier, raviolis à la niçoise et son fromage râpé, le choix ne manque pas. Pour le dessert, nous opterons plutôt pour une touche fruitée, mais entre crème de mandarine et clafoutis aux fruits de saison et amande, notre cœur chavire.

176 avenue de Rimiez,
06100 Nice / 04.93.84.49.66