L’horoscope de l’œuf et de la Poule et vice-versa

Les éditeurs de ce piètre magazine m’ont snobé au dernier numéro, m’indiquant avec condescendance que leurs lecteurs avaient besoin de souffler un peu ! Je l’ai bien sûr pris pour moi et ai décidé, si ce n’est de me venger parce que ce n’est pas mon style, d’envoyer « du lourd » tel que le ferait le XV de la Nouvelle Zélande en finale de Coupe du Monde.

L’ovalie sera donc au cœur de mon exposé bimensuel, ce qui tombe bien puisque nous voilà aux portes d’une nouvelle Pâques… et pas que ! Puisqu’il va s’agir de se pencher sur l’horoscope de la poule et de l’œuf ou de l’œuf et de la poule ! Ma cocotte d’éditrice s’y retrouvera sans doute, l’œuf quant à lui (à savoir l’autre éditeur) n’étant que l’outil permettant à la poule de s’exprimer… Bref ! Origines : Alors là ce coup-ci, je suis coincé ! Demander à un astrologue réputé de définir les origines de l’œuf et de la poule ! Et puis quoi encore ? Essayons tout de même ensemble de rappeler les préceptes de ce dilemme… un proverbe néerlandais du XIXème siècle peut nous éclairer sur ce point : « Mieux vaut l’œuf dans la main que dans le cul de la poule » ou dit autrement « avant que l’œuf ne soit, la poule fut ». Toutefois, reprenant les origines de ce débat fertile en naissances ovales abondantes, les choses ne sont pas si évidentes. Si l’on suit la Théorie de l’évolution de Jean-Baptiste Lamarck, célèbre naturaliste du XVIIIème siècle, il semble que l’origine de l’espèce soit le volatile qui, dans le cadre de sa propre évolution, en est arrivé à se reproduire via un œuf. Je vais mesurer tout de même l’étendue de mes propos puisque ce Lamarck a développé je cite « une théorie transformiste »… cela remet bien évidemment en cause tout mon propos : si la poule s’est transformée en œuf pourquoi l’inverse ne serait-il pas probable ? Ce morphing de l’espèce me poussin bien évidemment à éluder des théories basées sur mon expérience transformiste, mais venons-en plutôt à cet horoscope particulier… Amour : Tout est là ! Selon où l’on se place, les animaux que nous sommes nous engagent à penser « poule » plutôt que « œuf », l’acte étant si important à nos yeux. En effet, s’il fallait, pour s’accoupler, casser la coquille, l’œuf serait rompu et ne pourrait nous permettre d’assouvir nos envies, à moins de nous en servir comme lubrifiant mais là n’est pas encore la question… Toutefois, en amour, le charme de l’œuf peut présenter des atouts indéniables face au physique particulier de la poule puisque la poule couve alors que l’œuf luit ! Si Lui c’est l’œuf et Elle c’est la poule, vous allez me dire que rien ne change puisque « qui a la bouche en cul-de-poule ? » Souvent Elle ! Sauf que sur ce coup-là, du cul de la poule sort l’œuf qui luit. Je vous avoue perdre un peu mes repères face à cette théorie amoureuse… L’œuf ne serait en fait qu’un outil de plaisir pour la poule ? Réducteur mais tellement vrai ! A l’inverse si Elle est l’œuf et Lui la poule, la gente masculine va se rebiffer, préférant l’image du coq à celle de la poule… et pourtant ! Nous, humains, avons essayé d’imposer à l’homme d’être poule, on appelle cela un chapon. Mais connaissez-vous réellement la différence entre une poule et un chapon ? La poule chapon alors que le chapon, chapon pas ! Travail : Entre la poule ambitieuse et l’œuf sans bras ni jambe, l’avenir s’inscrirait plutôt en faveur de la poule laborieuse. La soif de la poule productrice semble, avec la victoire qui s’affirme de la Femme sur l’Homme, bien plus prometteuse. Toutefois, il ne faut pas oublier que sans œuf la poule n’est pas grand-chose à part un outil pour le coq qui n’a pas encore totalement disparu de la surface de la planète. Tout est, une fois encore une question d’équilibre, bien que précaire. La poule va cette année remettre en question ses ambitions et provoquer chez l’œuf, un électrochoc. En effet, les hybrides rechargeables étant à la mode autant que le Bio, la poule va organiser une nouvelle mutation de son industrie et engager une réforme de son outil de production. Cette prise de conscience du Bio rechargeable est la voie pénétrable à emprunter… c’est un conseil. L’œuf quant à lui, ne peut que subir de plein fouet cette modification profonde, la poule dirigeant les débats à défauts d’ébats. L’unique chemin qui va permettre à l’œuf de s’en sortir et sans aucun doute cette faculté originelle de transformation dans l’agro-alimentaire. Réinventez-vous ! Dehors les durs, les mollés et les plats ! Préférez cocotte, mimosa ou bénédicte… à défaut, pour vous venger, croquez Madame pour une fois !