Luxe les jeunes créateurs de mode à suivre

Chaque année, de jeunes esprits créatifs, sortis d’école ou simplement accros aux tissus, font parler d’eux dans la sphère fashion. Dans leur sillage, ces créateurs emmènent de nouveaux engagements, des techniques innovantes ou encore des parti-pris étonnants. La mode ne serait donc pas un éternel recommencement ?

Comme Marine Serre a pu le faire avec ses collections androgynes ou sa collaboration foot avec Nike, comme Jacquemus a su rendre la cagole chic, les jeunes designers bousculent sans cesse les codes ancrés dans l’esprit des fashionistas. Et c’est tant mieux ! Le renouvellement est nécessaire pour empêcher l’ennui. Mais comment reconnaître les stars montantes et celles qui vont révolutionner la mode de demain ? Où dénicher les futures stars du luxe ? Le luxe est une sphère privilégiée dans laquelle il est difficile de se faire une place. Pour devenir une star des podiums, certaines récompenses équivalent presque à des passe-droits. Parmi elles, le prix LVMH (décerné en septembre chaque année) et les prix distribués au Festival International de Mode et de Photographie de Hyères (en avril chaque année). Pourquoi ? Parce qu’ils sont remis par des jurys prestigieux prêts à encourager les jeunes talents et qu’ils permettent également aux gagnants de gagner une bourse pour lancer leur marque. Dans le passé, Jacquemus, Viktor & Rolf ou encore Anthony Vaccarello ont fait partie de ces créateurs honorés. Leurs carrières prouvent l’importance d’un tel titre. Cette année, quelques noms se détachent avec des créations originales et expertes. A retenir pour le futur : Christoph Rumpf, un autrichien amoureux du volume qui met le tissu recyclé au coeur de ses collections / l’Irlandaise Róisín Pierce (repérée par Chanel à Hyères) qui fait du blanc sa couleur fétiche sur des pièces plissées ou chiffonnées ou encore Bethany Williams, la londonienne qui veut sensibiliser le public sur la question de la mode durable. Le rapport à l’éthique est justement un nouvel aspect à maîtriser pour les stars de demain. Une mode plus responsable Argument de vente ou vrai militantisme, une mode plus durable et plus responsable semble être le point commun entre tous les néo-créateurs. S’ils ne reçoivent pas l’un de ces prestigieux prix, les designers de mode peuvent également se faire connaître grâce à leurs engagements. Bonne nouvelle pour l’environnement ! Dans cette mouvance, la marque française Côme éditions, créée par un frère et une sœur en 2015, se renouvelle cette année avec une collection de rentrée appelée « Seconde vie ». Le concept ? Donner une seconde chance à des échantillons, des découpes et des tissus d’anciennes pièces. Succès garanti pour ces pièces aussi chics qu’éthiques. L’autre chouchou éco-responsable du moment ? Kevin Germanier, 27 ans et déjà passé par la case maroquinerie chez Louis Vuitton, qui fait parler de lui avec son label rempli de paillettes (vendu sur Matchesfashion.com) surtout parce que ses vêtements sont 100 % éthiques. La preuve que la mode ne doit pas forcément être monotone pour être responsable.

Le top 3 des créateurs français à suivre sur Instagram

10,6 k abonnés
Coralie Marabelle – 10,6 k abonnés – L’univers « conscious » de cette créatrice passée par Hermès ou Maison Margiela nous séduit en quelques posts. Le plus ? Elle est drôle ! Et la mode manque parfois cruellement d’humour.

1,4 m abonnés
Jacquemus – 1,4 m abonnés – Simon Porte Jacquemus, le frenchy du Sud le plus populaire du moment a réussi à faire porter ses robes par Rihanna, Beyoncé ou Emily Ratajkowski. Il adore se mettre en scène, et au vu de son physique, on ne s’en plaint pas.

58,4 k abonnés
Koché – 58,4 k abonnés – Christelle, la créatrice de cette marque plus confidentielle (mais quand même au calendrier de la Fashion Week), souhaite mixer les codes de la Haute Couture et du streetwear. Cela donne envie de couper le maillot de foot de son mec en morceaux.