Meijs Motorman le Motocycle électrique

Cette « rétro chic » motocyclette électrique fait de plus en plus d’adeptes. Sa silhouette de charme n’est pas étrangère à son succés.

Élégance et discrétion Ronald Meijs a conçu le Motorman en s’inspirant des premières motocyclettes apparues dans les années 30. C’est en Hollande, patrie de la bicyclette et fervente défenseuse de l’environnement, qu’a été conçu et développé le Motorman. Le pragmatisme et les convictions écologiques de Ronald Meijs l’ont amené à créer ce dernier en constatant les difficultés croissantes à circuler dans les grandes villes, l’apauvrissement de la qualité de l’air, les nuisances sonores que l’activité génère et le récurent manque d’espace pour l’individu. Ronald s’est mis à rechercher une solution de mobilité offrant à la fois une grande facilité d’utilisation et un véritable plaisir. Il était pour lui clairement établi que ce véhicule ne produirait aucune émission de CO2. Il devait être d ‘une grande simplicité, facile à utiliser et amusant à piloter. Le Motorman a donc été conçu pour conjuguer à la fois, la fiabilité dans le temps, la fonctionnalité et le design. Le plaisir de la conduite Nul besoin d’un moteur pétaradant pour éprouver du plaisir au guidon d’une motocyclette. La légèreté du Motorman(45kg) et ses dimensions procurent un plaisir simple en toutes circonstances, sur les petites routes ou en ville où sa maneuvrabilité est un gage de sécurité dans le trafic. La possibilité de mettre le pied au sol à tout moment procure également un sentiment de sécurité. Aussi discret qu’efficace, le moteur électrique autorise une vitesse maxi de 45 km/h et sa batterie chargée offre une autonomie de 50 à 65 km, répondant parfaitement à la vocation du Motorman d’être utilisé sur de courtes distances. Une simple prise électrique suffit pour recharger sa batterie au Lithium d’une capacité de 1,5 kWh, identique à celles utilisées à bord des Tesla, logée à l’emplacement du traditionnel réservoir. Un récupérateur d’énergie engendré par le freinage vient compléter la charge de la batterie. Le moteur logé dans le moyeu arrière propulse le Motorman en toute discrétion et sans vibration du fait de l’absence de toute pièce mobile souvent à l’origine de fuites ou de traces disgracieuses. Fabrication artisanale La vocation de Meijs n’est pas de produire des véhicules à la chaine, et c’est de la manière la plus artisanale que le Motorman est fabriqué. Entièrement monté à la main, il fait appel à des matériaux de grande qualité, tel que l’acier inox pour le cadre et la fourche avant d’une seule pièce. La selle en cuir réalisée par un sellier spécialisé est d’une remarquable qualité et parfaitement confortable. Entièrement customisable, le Motorman peut, à la demande, recevoir d’élégantes sacoches, être personnalisé à la demande du client, que ce soit pour la couleur ou les équipements. Il trouvera aisément sa place à bord des yachts pour pouvoir circuler à terre lors des escales. La Guêpe Mobile Ce nom convient parfaitement au Motorman, et c’est celui choisi par l’importateur installé dans le Var. Ce passionné possédant le premier exemplaire de l’engin a couvert plus de 18000 km à son guidon sans avoir d’autres frais que le remplacement des pneus et des disques de freins ! Outre la vente du Motorman et le choix des différents éléments destinés à le personnaliser, il propose également des ballades accompagnées autour du Golfe de Saint Tropez à la découverte de la Route des Vins où le silence fait partie du décor. Se ballader en ville ou sur les petits chemins menant à Pampelone au guidon du Motorman customisé selon votre style de vie et vos aspirations relève du vrai bon goût et de l’élégance discrète.