Only Watch 2019

Cette année, comme tous les deux ans, le Monaco Yacht Show accueille l’exposition Only Watch, le plus important événement caritatif horloger au monde, tout particulièrement attendu par tous les passionnés de Haute Horlogerie.

Luc Pettavino, ancien CEO et actionnaire du Monaco Yacht Show, est également le Président de l’Association Monégasque contre les Myopathies (AMM), qu’il a cofondé en 2001 afin d’œuvrer pour la recherche contre la myopathie de Duchenne dont souffrait son fils. En 2005, il imagine une vente aux enchères de pièces uniques horlogères, créées et offertes gracieusement par les plus grandes Maisons. L’ensemble des recettes de la vente aux enchères est intégralement reversé à la recherche contre la dystrophie musculaire en général et la myopathie de Duchenne en particulier. Cette édition 2019 ne présente pas moins de 50 modèles uniques. L’ensemble de ces pièces est présenté en exclusivité lors du Monaco Yacht Show, sous le Haut Patronage de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II, avant d’entamer un tour du monde promotionnel qui se clôturera par une vente aux enchères exceptionnelle le 9 novembre prochain à Genève. Cette année encore, les 52 maisons horlogères (il y a deux créations en collaboration) y ont mis tout leur cœur. Comme par exemple, les Ateliers deMonaco qui signent le Tourbillon Oculus 1297 Only Watch dont le tourbillon breveté est l’un des plus précis au monde. Son boitier exclusif en carbone forgé mélangé à de l’or arbore un motif unique. Bell&Ross dévoile pour sa part son nouveau modèle au style résolument urbain BR05 Only Watch avec son boitier intégré, dans une finition skeleton mariant le bleu profond et l’or rose. Chanel a imaginé une paire de montres J12 Only Watch célébrant les 20 ans de son modèle iconique. Deux J12 exclusives avec leur Calibre 12.1, leur habillage de céramique mate noire et blanche et leur cadran ton sur ton. Blancpain met à l’honneur une pièce unique Fifty Fathoms Barakuda Only Watch qui réinterprète un modèle de la fin des années 60 en le dotant entre autres d’une lunette unidirectionnelle avec un insert en saphir bombé inrayable. Pour Only Watch, Boucheron décline son modèle joaillier ajouré Amvara dans une version précieuse alliant diamants, or blanc et or jaune. Son serpent est un gage de bonheur repris par la gravure sur le fond ‘Je ne sonne que les heures heureuses’. Tudor présente pour la première fois son modèle Black Bay Ceramic One. Une montre de plongée réalisée en céramique noire mate, titane et acier avec revêtement PVD noir avec un bracelet hybride caoutchouc et alligator. Pour soutenir la cause d’Only Watch, Hublot s’est associé à l’artiste Richard Orlinski pour cette pièce unique, symbole que tous les rêves peuvent se réaliser. Cette Classic Fusion Tourbillon Sapphire Orlinski for Only Watch sera livrée dans un écrin transparent soutenu par le fameux ‘Wild Kong’ de Richard Orlinski et l’heureux propriétaire aura même la chance de pouvoir rencontrer l’artiste. Jaeger Lecoultre divulgue sa Master Ultra Thin Perpetual Enamel Chestnut avec son cadran en émail guilloché main par les artisans de la Maison qui affiche une étonnante couleur châtaigne. Montblanc pour sa part décline sa 1858 Split Second Chronograph dans une version Only Watch associant un boitier en titane satiné, un cadran en agate bleue et un chronographe monopoussoir calibre MB16.31 réalisé à la main. La montre de pilote Type 20 de Breguet présente un chronographe à ‘Retour en vol’, une fonction qui permet un retour à zéro de la fonction chronographe par simple pression du poussoir inférieur. Pour Only Watch, Breguet réédite cette version des années 50. Girard Perregaux offre quant à lui un modèle Laureato Absolute Chronograph For Only Watch, une déclinaison de sa collection présentée au dernier SIHH, habillée des couleurs d’Only Watch, bleu et gris foncé. Pour son modèle exclusif Exo-Skeleton X, Ulysse Nardin s’est inspiré d’un exosquelette de marche biorobotique, Autonomyo qui permet aux personnes handicapées moteur de se déplacer. Pour l’événement, Zénith propose une version unique en or blanc de sa El Primero A386 Revival. La marque accompagne ce modèle d’une garantie à vie, d’une invitation à visiter le célèbre grenier de sa Manufacture au Locle, mais aussi du privilège d’être l’un des 50 invités triés sur le volet qui assisteront au dernier diner d’exception à Genève du tour du monde du ‘Grenier Club’ organisé à l’occasion des 50 ans d’El Primero. RJ fera don de la Arraw 6919 au mouvement décoré par une gravure des coordonnées géographiques du site de lancement du Kennedy Space Center ainsi que du lieu de la base de la Tranquillité. Hommage au 50ème anniversaire de l’alunissage, celle ci est également dotée d’une phase de lune tridimensionnelle. Quant à Richard Mille, la marque offre un prototype de son modèle présenté au 88ème salon automobile de Genève, la RM 11-03. Cette dernière est accompagnée d’une tenue de pilote officielle sur mesure ainsi que d’un stage de conduite Pure Expérience McLaren avec le pilote d’essai Bruno Senna et d’une visite du McLaren Technology Center. Piaget a également de nouveau répondu présent avec son Altiplano Ultimate Automatic qui défie les limites de l’ultra fin (c’est en effet l’une des montres mécaniques les plus fines du monde) et affiche fièrement la couleur bleue de l’événement. Frédérique Constant présente son modèle Météorite Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel avec son cadran météorite squelette bleu qui dévoile son mécanisme complexe qui ne nécessitera aucun réglage avant 400 ans ! Fidèle depuis la toute première édition Jaquet Droz signe la Grande Seconde Skelet- One Ceramique Only Watch réinterprétée avec des heures minutes et secondes, des aiguilles et un bracelet rouges, en hommage à la Principauté de Monaco. Mais il ne s’agit bien sûr que d’une sélection non exhaustive des joyaux qui seront mis aux enchères à Genève le 9 novembre prochain.