Précieuses Inspirations

Longtemps considérée comme une capricieuse intervention d’une force extérieure mystique, l’inspiration s’apparente plutôt à une écoute attentive du monde qui nous entoure et de l’autre, qui éveille avec ravissement le désir de penser et de créer. Illustration parfaite avec ces cinq superbes collections de haute joaillerie largement inspirée du voyage, de la faune et de la flore ou encore de l’histoire et de l’héritage de Grandes Maisons. Voyage au cœur de l’inspiration des maîtres joailliers…

Les Mondes de Chaumet
Collection Trésors d’Afrique

Le voyage a beaucoup inspiré les Maisons Joaillières. La découverte des matériaux, des cultures et des savoir faire locaux fait souvent souffler un grand vent d’originalité sur les créations. Depuis toujours, c’est ce thème qui a le plus inspiré la Maison Chaumet pour imaginer ses collections. C’est d’ailleurs un voyage à travers le monde qui a suggéré sa dernière collection en trois temps, « Les Mondes de Chaumet ». Après nous avoir dévoilé la Russie en janvier, puis le Japon en juin dernier, c’est à la découverte de la sauvage Afrique que nous emmène la marque. Tout débute par une rencontre et un coup de cœur avec l’artiste plasticien kenyan Evans Mbugua, qui réalise entre autres sur plexiglass d’étonnants portraits colorés et pop sur fond de pictogrammes urbains. Avec les dessinateurs de la Maison, ils ont imaginé les différentes histoires de Trésors d’Afrique, comme autant d’hommages aux parures africaines indissociables de la culture de cette dernière. Rondes de Pierres, clin d’œil aux ornements en perles des peuples Dinka du Soudan et des Maasaï, Cascades Royales qui rappelle les coiffes graphiques des reines du Rwanda ou les parures des mariées Samburu du Kenya, Terres d’Or inspirée des motifs des tissus Kente du Ghana ou des velours du Kasaï, le bestiaire Espiègleries dédié à la faune incontournable de ce continent et enfin Talismania qui remonte aux sources de la parure et des arts africains. Une véritable invitation au voyage et à la découverte de la richesse de la mystérieuse Afrique.

The New York Collection
Par Harry Winston

New York… Avec son architecture identifiable au premier coup d’œil, la « ville qui ne dort jamais » inspire depuis toujours les esprits les plus créatifs, des musiciens de jazz aux cinéastes, en passant par les artistes peintres et les photographes. Mais cette ville est également intrinsèquement liée à l’histoire de la Maison Harry Winston. C’est en effet à Manhattan, sur la célèbre 5ème avenue, que le fondateur éponyme de la marque ouvre son tout premier salon, en plein cœur de l’élégance et de la liesse des années 30. Avec les 32 modèles de sa nouvelle collection, la Maison nous convie à travers ses précieuses créations à découvrir un New York revisité à travers l’œil et les anecdotes de son fondateur. Central Park, poumon verdoyant de la ville y est réinterprété en une mosaïque de pierres précieuses colorées bordées d’allées de diamants sur une superbe bague rectangulaire, tandis que les lumières éblouissantes de Broadway sont illustrées par le éclatant collier City Lights paré d’émeraudes, de saphirs, de rubis et de diamants jaunes. On apprend également avec la ligne 718 Marble Marquetry que ce motif, repris dans nombres de créations de la Maison tient ses origines d’un motif imprimé dans le marbre de la boutique originelle de la 5ème avenue tandis que la collection Chandelier s’attache à rendre hommage à l’élégant lustre de bronze qui ornait le plafond de cette dernière. La ligne Cathedral nous invite à redécouvrir le style néo-gothique de l’incontournable Cathédrale Saint Patrick. Une promenade entre passé et présent à travers l’esprit de Big Apple.

Bulgari
Collection Wild Pop

Cet été, c’est du caractère débridé d’une époque que s’est inspiré Bulgari pour sa toute nouvelle collection de Haute Joaillerie baptisée Wild Pop. Elle rend ainsi hommage à l’audace et l’extravagance qui soufflaient sur la société et les arts. C’est d’ailleurs l’ère de la consécration d’Andy Warhol, également grand amateur de la Maison romaine dont il possédait plusieurs créations. Il déclara d’ailleurs à la créatrice Nicola Bulgari dans Interview Magazine « Je pense que vos créations joaillières représentent les années 80 ». Cette collection qui consacre l’esprit avant-gardiste de la marque lui rend également hommage à travers des créations très colorées comme le collier Butterflies. Coup de cœur tout particulier aussi pour le collier Queen of Pop avec ses éléments semi-rigides, et ses diamants, tourmalines, saphirs et son exceptionnel cœur en saphir de plus de 24 carats ou encore pour le bracelet Curls my Love, clin d’œil aux bigoudis chauffants de l’époque. La parure Flamingo en or rose, onyx et diamants s’inspire quant à elle de l’inoubliable série Deux Flics à Miami. Wild Pop fait également référence à la musique des années 80 avec par exemple le superbe collier Synthesiser avec ses pendants blancs et noirs en touches de piano et Music qui figure des disques vinyles. La broche et le bracelet Pop Mics reprennent quant à eux le design des micros de cette décennie tandis que le bracelet Musical Lightning n’est pas sans nous rappeler David Bowie et son iconique éclair. Les jeux vidéo sont également illustrés par Space Cruiser et Tron. Une délicieuse nostalgie nous envahit !

Chanel
Collection Coromandel

La Maison Joaillière aime à plonger avec créativité dans son histoire afin d’y puiser les prémices de ses nouvelles créations. Et plus encore, dans l’esprit novateur de sa fondatrice Gabrielle Chanel. Au cours de son histoire avec son grand amour Boy Capel, cette dernière découvre des objets hors du commun : les paravents de Coromandel. Le coup de foudre pour ces œuvres du XVII-XVIIIème siècle est immédiat ! Bien que ces derniers portent le nom d’une côte du sud ouest de l’Inde, il s’agit bien d’objets d’art chinois dont la fabrication consiste en une gravure en creux d’une couche de laque sur bois qui est alors remplie de matière colorée. Elle pourrait se rapprocher de l’actuel ‘champlevé’ sur email. Gabrielle Chanel en possèdera jusqu’à 32 dont 8 exemplaires sont toujours dans son appartement parisien. De cette passion pour cet objet délicat, la Maison a imaginé une collection joaillière onirique toute en finesse de 59 pièces (dont 24 pièces uniques) où les pierres précieuses évoquent les pigments de couleurs des fameux paravents. Coromandel se décline en 3 thèmes : le floral comme avec cette étonnante manchette réversible Floral en or blanc et jaune, diamants jaunes, diamants, saphirs et onyx, à la structure géométrique caractéristique des paravents. La ligne « Horizon lointain » reprend le thème minéral avec par exemple ce superbe plastron évoquant un paysage imaginaire de Coromandel entre fond d’or jaune, nuages de laque et diamants blancs. Coté bestiaire enfin, les oiseaux sont évidemment à l’honneur, dans les pièces Vol suspendu ou Précieux Envol. Une plongée enivrante au cœur de l’univers de l’inoubliable Gabrielle Chanel.

Boucheron
Collection Nature Triomphante

Depuis toujours la nature est au cœur des créations de la Maison Boucheron qui a fêté l’an dernier son 160ème anniversaire. Afin de célébrer comme il se doit ce dernier, la marque a souhaité rendre hommage à la nature en la rendant éternelle grâce aux savoir-faire séculaires de ses artisans alliés aux toutes dernières techniques scientifiques de pointe. C’est ainsi que Boucheron a imaginé avec un artiste-pétaliste les « Eternelles », neuf modèles de bagues- fleurs qui sublime la beauté infinie des anémones, roses, pensées, hortensias et des pivoines. A partir d’une ingénieuse procédure de scan secrète, les maîtres artisans de la maison capturent la beauté fugace des pétales de fleurs fraiches et les apposent sur des volumes en titane tout en conservant leur délicatesse sublimée par des pierres d’exception : saphir Padparadscha, grenat Spessartite, tourmaline Indigolite, saphir violet ou encore diamants Jonquille. Le résultat hyperréaliste bouscule tous les codes. A ces merveilles s’ajoute entre autres une superbe collection Lierre Givré, réalisée à partir de la numérisation par scanographe d’un branchage de lierre et tendre mariage entre le titane et cacholong. Une caresse lovée autour du cou qui bouge à la manière des fleurs de lierre au grès du vent. Tout comme l’étonnant collier Nuage de Fleurs plein de douceur et de grâce ou encore le collier Fleur Graphique serti d’une émeraude Coussin de Colombie de 5.65 carats. Tout simplement merveilleux…