Retour vers le futur !

Le dernier salon de Francfort a été l’occasion pour trois grandes marques automobiles de présenter LEURS visions du futur de l’automobile ! Voici trois modèles qui n’ont pas fini de faire parler d’eux…

BMW i Vision Dynamics Le début d’une longue série

Présenté lors du salon automobile de Francfort, le concept BMW i Vision Dynamics annonce clairement les intentions du constructeur bavarois. Après le compact premium i3 et la sportive i8 ce nouveau concept sur une base de grand coupé 4 portes pourrait bien s’intercaler entre ces deux voitures. Il y a donc de l’électricité dans l’air chez BMW et la firme ne cache pas son impressionnant planning. Le PDG du Groupe Harald Krüger a déclaré : “Dès 2025 nous disposerons de 25 modèles électrifiés ; 13 hybrides et 12 modèles 100 % électrique. 2025 c’est quasiment demain, le rythme des présentations va s’accélérer et nous aurons de belles surprises annoncent sous cape quelques personnes bien informées”. Le concept i Vision Dynamics devrait voir le jour de sa commercialisation à l’horizon 2020. Pour l’heure les ingénieurs font évoluer le concept en travaillant sur l’autonomie et l’aérodynamique. Très belle, très pure dans ses lignes, cette future i5 a pour mission de “draguer” la clientèle Série 5 et aussi de s’imposer dans le segment des “Grand Coupé” tout électriques. Elle sera un modèle d’inspiration pour les futures créations de la marque, une très bonne nouvelle car il faut avouer que ce concept i Vision est magnifiquement dessiné. La voiture est naturellement déjà prête pour la conduite autonome, BMW a pensé à tout. Selon la marque, l’autonomie devrait atteindre plus de 600 kilomètres, avoir une vitesse de pointe de l’ordre de 200 km/h et être capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 4 secondes. En attendant, nous devons encore patienter un peu, avant de découvrir son univers et la mettre à l’épreuve de la route.

Mercedes AMG Project One Un projet monumental

Véritable Star du salon de Francfort, le concept AMG Project One est l’aboutissement d’un travail acharné pour réaliser une Formule 1 destinée à la route. Elle va même plus loin encore, propulsant la F1 dans l’univers du 4 roues motrices. En effet, le Project One utilise un moteur électrique pour chaque roue avant (120 kW par roue), alors que le moteur thermique anime les roues arrière. Un quatrième moteur (toujours électrique 90 kW) entraîne quant à lui le système de suralimentation. Pendant qu’un cinquième moteur, également électrique (120 kW), est implanté au cœur de la mécanique V6 et relié en direct avec le vilebrequin. Le moteur thermique de “seulement” 1.6 litres à injection directe contient dans ses carters 680 chevaux, capable de fonctionner jusqu’à 11 000 tr/mn. Au total, cette hybride rechargeable surpuissante développe plus de 1 000 chevaux. Les accélérations qu’annonce le constructeur sont foudroyantes : 0 à 100 km/h en 2,5 secondes – le 0 à 200 km/h en 6 secondes et une vitesse de pointe de 350 km/h. Pour faire passer cette énorme cavalerie, les ingénieurs ont utilisé une boîte robotisée AMG à 8 rapports dernière génération. Le design de cette voiture hors norme n’existe que pour l’efficacité. Chaque élément a une fonction précise comme celle d’agir sur le refroidissement ou sur l’aérodynamisme. L’ensemble repose sur un châssis monocoque en carbone où sont intégrés à l’intérieur 2 sièges. Le réglage à votre morphologie se fait via le pédalier et le volant. “Cette hypercar” souligne Tobias Moers, PDG de Mercedes-AMG GmbH, “constitue le projet le plus ambitieux que nous ayons jamais entrepris. Le Project ONE repousse encore plus loin les limites du techniquement réalisable aujourd’hui, et se pose comme la référence absolue par sa combinaison d’efficience et de performance.

smart Vision EQ ForTwo Urbaine et autonome Un projet monumental

Aujourd’hui tout va très vite et smart ne compte pas se laisser distancer. Le salon de Francfort fut l’occasion de présenter le projet “smart Vision EQ ForTwo” qui révolutionne le concept de la voiture autonome. Avec ce concept smart va au bout de l’idée de l’autonomie totale. C’est-à-dire que la petite EQ fortwo n’a ni volant, ni pédalier. Un habitacle plus vaste donc, pouvant accueillir 2 personnes (dans une logique 1+1) confortablement installées. smart a de grosses ambitions dans le domaine de l’auto-portage via sa filiale Car2Go. Cette smart “indépendante” pourrait bien faire évoluer très vite ce secteur dans les années à venir. La marque parle d’un lancement pour 2022. L’un des atouts du Concept EQ est d’être en mesure de se déplacer seul. Inutile de vous rendre à son parking dédié, il suffit d’utiliser l’application de votre smartphone pour faire venir l’EQ là où vous le souhaitez. La smart EQ pourra ensuite rentrer seule à son parking et se recharger via un système, vraisemblablement par induction. L’autonomie devrait être d’environ 200 kilomètres. À l’intérieur, l’habituelle planche de bord est remplacée par un large écran de 24 pouces. Un second écran (4 pouces) indique si l’automobile est libre ou déjà réservée. À l’extérieur, impossible de ne pas remarquer sa calandre qui désormais est remplacée par un grand écran haute définition de 44 pouces (soit 105 x 40 cm). Il aura plusieurs fonctions dont celles d’inscrire le prénom de son prochain client, d’indiquer sa prochaine destination et pourquoi pas de faire la promotion d’une marque… Et pour rester dans le futur, la traditionnelle cellule Tridion laisse la place à une sorte de bulle généreusement vitrée dont les portières s’ouvrent en élytre avec une grâce infinie. À suivre. Car nous ne sommes qu’au début d’un profond bouleversement.