TUHURA 115m

Le dernier projet du constructeur Oceanco

Un canöe de 115m

En termes de dessins de superyachts, les designers puisent souvent leur inspiration dans les archives plus ou moins récentes de l’architecture navale. Ces dernières années ont vu le retour de l’étrave inversée en vigueur au début du XXe siècle comme ce fut le cas pour le Maxiyacht « A » 119m, dessiné par Philippe Starck, également à l’origine du dessin de « Venus » 78m pour Steve Jobs, aux superstructures radicales. Tout aussi radical que différent, « Yas » 141m, ancien navire militaire transformé en yacht futuriste par Pierrejean Design. Depuis quelques années, Igor Lobanov s’est fait connaître pour ses projets parfaitement décalés, loin des conventions parfois rigides du monde des Superyachts. Dévoilé lors du dernier Dubai Boat Show, le projet Tuhura a provoqué de vives réactions en raison de sa grande originalité et de la forme de sa coque, réminiscence des canöes inventés par les indiens d’Amérique du Nord il ya plusieurs siècles ainsi que par les populations de la région Asie-Pacifique.

« Tuhura part d’une idée très simple »

Igor Lobanov révèle ainsi l’origine de ce projet. Les canöes de toutes tailles ayant depuis longtemps fait leurs preuves sur de nombreux océans, pourquoi ne pas utiliser les technologies modernes pour les décupler et appliquer ce concept pour des yachts de 80 à 120m de long ? Si le dessin de la coque reprend fidèlement les lignes des canöes, les superstructures, également dessinées par Lobanov, sont en parfait accord avec les lignes de la coque, entourées de vastes surfaces transparentes pour offrir une vue totale sur la mer et les iles à découvrir. Pour le dessin des aménagements intérieurs, le designer Achille Salvagni a également puisé son inspiration en Asie du sud est et dans les iles du Pacifique. Sols, murs et plafonds sont entièrement réalisés en teck brossé se mariant parfaitement avec le bronze, le métal et les tatamis. À l’extérieur, les vastes ponts sont une invitation au voyage et à la découverte, offrant des espaces séparés, parfaitement aménagés, d’une grande simplicité, à l’image de l’intérieur d’une élégance sans ostentation comme le souhaite son propriétaire.

Un yacht ultramoderne

Pour mener à bien ce projet hors du temps, Oceanco a fait appel aux spécialistes les plus réputés dans les domaines de l’éléctronique, de l’architecture navale et de la propulsion. L’extrême simplicité des lignes d’eau des canoës leur confèrent une aptitude naturelle à la glisse en offrant très peu de résistance. Pour propulser cette longue coque aux qualités marines naturelles, les ingénieurs de BMT et du bureau d ‘études du chantier ont opté pour la propulsion Hybrid Azipod entrainant peu de trainée et une excellente maneuvrabilité. Ce système incontournable aujoud’hui sur les navires et les paquebots les plus récents s’adapte à la forme typique du canöe, en parfaite harmonie avec les lignes d’eau d’une grande limpidité. L’innovation et la présence des technologies les plus pointues sont évidentes dans l’intégralité de ce projet. La coque a été conçue en intégrant de multiples parois transparentes, avec l’utilisation d’un matériau très sophistiqué permettant une vue parfaitement transparente depuis l’intérieur, alors que depuis l’extérieur, ces surfaces de couleur identique à celle de la coque sont invisibles. Ce même matériau a été utilisé sur l’impressionnante superstructure noire abritant les salons et la salle à manger. Pour Tuhura, la firme hollandaise VBH a installé des systèmes très sophistiqués de domotique pour gérer les éclairages et tous les paramètres liés au confort et aux loisirs audio-vidéo. La création d’une pièce 360° permettant de se divertir ou de s’informer fait également partie de leurs projets. Dans la langue Maori, Tuhura signifie à la fois, découvrir, apporter la lumière, explorer et rechercher.