Un cocktail de cinéma s’il vous plait !

Le film Cocktail, qui est loin d’être, il faut bien se l’avouer, le meilleur de Tom Cruise, résonne un peu comme la quintessence du film des années 80. Un beau barman, une belle histoire d’amour, des répliques grinçantes à souhait de l’inoubliable Doug Coughlin (dont on retiendra seulement « La chance s’envole, l’esprit s’décolle, mais il nous reste la picole. ») mais aussi quelques recettes de mixologie divines comme le célèbre Turquoise Blue ou le Red Eye idéal après un lendemain de fête. Mais il faut bien avouer que certains cocktails doivent leur notoriété à un film culte. Voici la preuve par six à déguster avec modération évidemment.

Le Banana Daiquiri Cocktail favori de Fredo Corleone dans “ Le Parrain II ”
Impossible d’évoquer le Banana Daïquiri sans repenser au second volet de la trilogie Le Parrain réalisée par Francis Ford Coppola en 1974, où Fredo Corleone demande à son frère Michaël « Comment dit-on Banana Daiquiri en espagnol ? » et auquel ce dernier répond naturellement « Banana Daiquiri », tout bêtement. Il s’agit d’une variante à la banane de l’inimitable cocktail cubain (en effet Daïquiri est le nom d’un village à l’est de Cuba) à base de rhum dont l’origine remonte à la fin du XIXème siècle et qui est comme beaucoup d’autres, le simple fruit du hasard.
Ingrédients et Recette : 6 cl de rhum blanc 1 cl de triple sec (Cointreau ou Grand Marnier) 2 cl de jus de citron 2 cl de crème fraîche liquide 1 cl de lait 0.5 cl de sirop de sucre de canne 1 banane écrasée
Les ingrédients sont mélangés au shaker avec de la glace pilée afin d’être bien frappés et ce jusqu’à ce que le mélange soit complètement refroidi mais sans que la glace ait fondu. Passer le tout à la passoire et servir dans un verre refroidi à l’avance.

La Pina Colada Cocktail emblématique de Tony Montana dans “ Scarface ”
En 1983, dans Scarface de Brian de Palma le gangster cubain émigré aux Etats Unis, Tony Montana déguste une Pina Colada avec son acolyte Manolo en admirant la vue idylique de Miami. Il faut dire que le mélange du rhum, du lait de coco et de l’ananas est tout particulièrement savoureux. On doit la recette originale au barman de l’hôtel Hilton de San Juan, « Don Ramon Marrero » (alias Monchito), qui pour rendre hommage au saveurs de Puerto Rico imagine en 1954 la toute première Pina Colada (qui signifie littéralement ananas pressé).
Ingrédients et Recette : 4 cl de rhum blanc 2 cl de rhum ambré 12 cl de jus d’ananas 4 cl de lait de coco
Cette recette doit être réalisée au blender où tous les ingrédients sont mixés avec des glaçons. Elle se sert dans un verre à vin décoré d’un morceau d’ananas ou d’une cerise confite.

Le Screwdriver Cocktail préféré de Ordell Robbie dans “ Jackie Brown ”
Le Screwdriver (tournevis en anglais) est plus connu en Europe sous le simple nom de Vodka Orange. C’est aussi le cocktail signature du trafiquant d’armes Ordell Robbie dans le film Jackie Brown réalisé par Quentin Tarantino en 1997. Mais l’origine du screwdriver remonte aux années 20 pendant la prohibition aux Etats-Unis, durant laquelle les ouvriers camouflaient de la vodka dans du jus d’orange et se servaient de leur tournevis pour le mélange. Il reste un grand classique de la mixologie avec l’indétrônable Whisky Coca.
Ingrédients et Recette : 4 cl de vodka 12 cl de jus d’orange
Mélanger les deux ingrédients au shaker. Frapper puis servir dans un verre tumbler (verre à la forme allongée idéal pour les ‘long drinks’). Décorer avec une tranche d’orange.

Le Manhattan Cocktail signature de Sugar Kane dans “ Certains l’aiment chaud ”
Voici le cocktail incontournable qui marie avec talent le Martini et le Whisky. Ce dernier voit le jour en 1874 sur la côte est des Etats-Unis. Il est très vite adopté par la haute société de New York et de Boston. Dans le film comique de Billy Wilder de 1959 « Certains l’aiment chaud », la joueuse de ukulele Sugar Kane alias Marilyn Monroe, qui déclenche la passion des deux héros, aime à siroter un Manhattan et ce malgré la Prohibition toujours en vigueur en 1929, époque où se déroule l’action du film. Et pour ce faire les protagonistes mettent tout en œuvre afin d’en confectionner à bord du train couchettes qui les porte en Floride dans une scène mythique.
Ingrédients et Recette : 4 cl de whisky 2 cl de vermouth rouge (Martini par exemple) 5 gouttes de bitter Angostura 1 cerise au marasquin
Mélanger à la cuillère (en adoptant un mouvement rapide de haut en bas) tous les ingrédients liquides avec des glaçons dans un verre à mélange. Verser dans un verre à Martini en retenant les glaçons et agrémenter d’une cerise au marasquin au fond du verre.

Le Cosmopolitan Cocktail indissociable de Carrie Bradshow dans “ Sex & The City ”
L’origine du cocktail Cosmopolitan reste très floue. On sait juste qu’il fut inventé en 1958, par qui et pourquoi restent une autre histoire. Plusieurs versions s’opposent. Mais le Cosmopolitan n’en fait pas moins tranquillement son bout de chemin sur le haut des cartes des bars en vue avant d’être sacré par la série « Sex & the City » où les héroïnes s’en délectent aux cours de leurs folles soirées newyorkaises. Depuis un Cosmopolitan Day a même été créé le dernier samedi du mois de mai (date de diffusion du tout premier épisode de la série).
Ingrédients et Recette : 4 cl de vodka 2 cl de triple sec (Cointreau) 2 cl de jus de cranberry frais 1 cl de jus de citron vert
Mélanger tous les ingrédients avec des glaçons au shaker. Frapper puis servir en filtrant dans un verre à Martini. Décorer avec une rondelle de citron vert.

Le Vesper Cocktail inventé par James Bond dans “ Casino Royale ”
Dans l’opus Casino Royale, James Bond fait des infidélités à son invariable Vodka Martini (évidemment agité mais pas remué) en inventant un cocktail en hommage à la belle Vesper Lynd (interprétée par Eva Green) mariant de la vodka, du gin et du Lillet (un mélange de vins et de liqueurs de fruits produit à Podensac près de Bordeaux). Reste à savoir si cette création est ‘buvable’ contrairement à ce que précise Ian Fleming l’auteur des romans de la saga, qui a déclaré que cette mixture était horrible et qu’il ne l’avait inventé que pour les besoins du livre.
Ingrédients et Recette : 2 cl de vodka 6 cl de gin 1 cl de Lillet 1 zeste de citron
Mélanger tous les ingrédients au shaker puis servir dans un verre à cocktail et agrémenter du zeste de citron.