Wheels and Waves. Le rendez-vous des esprits libres

Durant quatre jours, du 14 au 17 juin, Biarritz accueillera la 7eme édition du festival Wheels and Waves. Aboutissement d’un rêve de copains passé du virtuel à la réalité.

Les Southsiders
Passionnés de motos et amoureux du pays basque, Julien Azé, Vincent Prat et Jérôme Allé ont su en quelques années transformer une simple réunion entre amis en rendez-vous attirant des milliers de connaisseurs venus se retrouver dans un pur esprit de camaraderie. « Wheels and Waves, c’est éliminer les barrières sociales, rassembler les chapelles et les genres sans les juger. C’est la joie de mélanger toutes les communautés, les langues et les cultures. C’est vivre avec son temps, sans nostalgie du passé, mais en cherchant dans ce dernier ce qu’il avait de meilleur. » Aujourd’hui, le festival est une référence dans la culture de la glisse. Ce rendez-vous intense offre des condensés de vie et du plaisir à l’état brut. À la notion de performance, il préfère celle du dépassement de soi, offrant à chacun l’occasion de vivre sa propre aventure. Durant quatre jours, Wheels and Waves convoque tous les sens. On se réjouit du vrombissement des moteurs pour mieux s’accorder la contemplation d’un horizon sans fin. La force de la route qui expose à toutes formes de sensations est tempérée par le pouvoir de la mer, l’harmonie des vagues et du vent. Le soleil vient brûler le bitume, la tôle et le sable.

La Cité de l’Océan
Si le festival parcourt le pays basque, la Cité de l’Océan de Biarritz en reste le cœur et le point de ralliement. Au village, constructeurs, préparateurs custom, artisans shapers se rencontrent autour de l’amour des beaux objets pour le bonheur des passionnés tandis que les « cool kids » et les skaters pro enchaînent les tricks sur la rampe centrale. La conviavilité prime autour des stands dressés dans des tentes de l’US Army. Pour se restaurer entre concerts et projections, on se retrouve autour des cabanes de « food and coffee trucks ». Au cœur du village et dans les rues de la ville, des milliers de motos custom, nèo-rétro ou artisanales rivalisent de beauté et d’exception.
Quelques pas plus loin, dans le sable, les festivités débuteront avec un Surf Contest sur la plage de Milady. Des figures du skate mondial sont attendues à Biarritz aux côtés des maîtres Steve Caballero et Christian Hosoï ainsi que Jeff Ho et Tony Alva. Côté surf, les talents du monde entier viendront chercher la bonne vague et se mesurer à l’océan pour le plaisir des initiés et des novices. Collectionneurs de belles cylindrées, les Southsiders sont aussi des curateurs de belles images. Une mouvance Arty flottera sur le festival avec la venue de l’artiste californien Robert Vargas. Dans le port historique espagnol de Pasaia, l’Artride proposera une nouvelle exposition à la croisée des mondes de la moto, du surf et du skate.

Ride quotidiens dans le pays basque
À quelques lieues de la Cité de l’océan, le pays basque offre un incomparable choix de sites propices aux disciplines les plus diverses. Au-dessus de la petite ville de Hondarribia, le Mont Jaizkibel sera le terrain de jeu des participants de la « Punk’s Peak », une incroyable course de sprint où l’on accélère sur une route sinueuse, en pleine communion avec la nature. À San Sebastian, sur l’antique et mythique hippodrome de Lasarte, la course de flat track « El Rollo » garantit l’adrénaline avec l’art du dérapage controlé dans les virages où les machines se couchent presque sur le circuit de terre dans la chaleur et la poussière.

« Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d’être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller. »
Sur la route, Jack Kerouac