samedi 25 septembre 2021

A l’ère des pique-niques

Je partage

Ah, l’été, cette belle saison où les journées s’allongent, la chaleur s’installe et où l’ambiance est à la fête ! Quoi de mieux que se retrouver en famille et entre amis autour d’un petit apéro ou d’un bon repas ? Cette année, place au renouveau. Si les pique-niques ont souvent été considérés comme « réservés » aux départs en vacances, et exclusivement sur les aires d’autoroute, aujourd’hui, ils reviennent en force ! Et puis, qui a dit que les pique-niques ne devaient pas être luxueux ? Fini le pauvre sandwich au saucisson et la compote à emporter. Les restaurants se mettent aux paniers pique-niques, pour des repas sympathiques en plein air.

Quand la Bastide de Moustiers
rejoint l’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle

Direction, les routes de Provence, à visiter en voiture électrique ! C’est la proposition de la Bastide de Moustiers et de l’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle. Au programme, plonger à la découverte de la région, au milieu des parcs naturels régionaux de la Sainte Baume ou encore du Verdon. Partez pour une Escapade Gourmande, au départ de Moustiers Sainte Marie. Tout au long de cette aventure, au milieu d’un paysage incroyable, vous pourrez déguster des spécialités locales. Et pour la pause repas, que diriez-vous d’un panier pique-nique, pensé par Alain Ducasse, et préparé avec soin par les Chefs cuisiniers Frédéric Garnier (Bastide de Moustiers) et Nicolas Pierantoni (l’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle) ? A vos papilles, pour apprécier ces repas riches en saveurs, variant au fil des saisons. Les produits proposés sont récoltés dans le Jardin de la Bastide. Entrée, plat et dessert froids, pour un repas équilibré. Le tout « servi » dans une vaisselle aux couleurs vives, pour rajouter une deuxième touche de soleil.

Une Table au Sud

Marseille, ou la petite ville du sud, connue pour son port, son club de football… et sa cuisine ! S’il y a quelqu’un qui a bien compris l’importance de l’art culinaire à Marseille, c’est bien Ludovic Turac. A la suite de sa participation à l’émission « Top Chef », il est devenu le plus jeune chef étoilé de France 2015. Ludovic Turac fait désormais partie de l’élite gastronomique marseillaise, et c’est avec son restaurant « Une Table, au Sud » qu’il attire du monde sur le Vieux-Port. A l’approche de l’été, c’est une cuisine « à emporter » qu’il propose également à ses clients. Deux menus emballés dans des paniers pour partir à l’aventure, sans avoir de petit creux… Le premier panier, le « Picnic Calanques » est prévu pour deux ou trois personnes, idéal pour un couple ou le partager entre amis. Au menu, une foccacia à la sarriette – une plante cultivée pour ses feuilles aromatiques, du poisson de roche en escabèche, une variation de légumes (et ses cinq sauces), un cake marseillais aux olives et au pastis, un cake sucré, le tout accompagné d’une bouteille de rosé. Le deuxième menu s’adresse aux plus gourmands. Le « Picnic Etoilé de Mer », préparé pour une personne, contient du gaspacho, un homard entier cuisiné au pistou, une foccacia à la sarriette, un cake sucré et une demi-bouteille de champagne. Les deux menus sont fournis avec des sets de table biodégradables, ainsi qu’une bouteille d’eau.

Château de Berne

Au beau milieu des vignobles de Provence se dresse le Château de Berne, Hôtel et Spa. Ici, il n’est pas question de luxe ostentatoire, mais plutôt un établissement tout en finesse et élégance. Une destination idéale pour se ressourcer au sein d’un havre de paix naturel. En 2016, le Chef Benjamin Collombat prend les commandes des deux restaurants du domaine.  « Le Jardin de Benjamin » (1 étoile au Michelin) accueille les clients dans une ambiance cosy et raffinée. Le chef pioche dans le potager du Château pour offrir des produits authentiques et frais, qu’il prépare sous forme de gastronomie moderne et créative. « Le Bistrot » (Bib Gourmand) revisite les classiques de la gastronomie française et présente une cuisine de terroir. En plus des deux restaurants, le Château de Berne propose des paniers pique-niques à la demande, et sur mesure, pour un déjeuner champêtre à travers les vignobles.

Crillon le Brave

Escapade provençale, déconnexion ou conquête du Mont-Ventoux… Toutes les envies mènent à un seul endroit unique, au cœur du Vaucluse, l’Hôtel Crillon Le Brave. La famille Pariente vous héberge dans sa cachette chic et cool, pour déconnecter de la réalité. 2018 est l’année du renouveau pour l’hôtel Crillon le Brave. La décoratrice Noémi Langlois-Meurinne s’empare de ses outils pour moderniser la Provence. Mais l’âme de cet endroit perdure dans son originalité. Les différentes maisons privées ont gardé de leur authenticité, chaque maison a sa propre histoire. L’ensemble s’harmonise en un décor naturel et bien-fondé, avec des points de vue extraordinaires et uniques. Pour profiter d’une cuisine régionale gourmande, plusieurs restaurants accueillent les clients. Des produits locaux sublimant une carte gastronomique d’inspiration méridionale à « La Table du Ventoux », aux classiques régionaux accentués par l’imagination du Chef au « Bistrot 40K », tous les goûts sont au rendez-vous. Pas besoin de rester sur place pour déguster la cuisine de Crillon le Brave. Des pique-niques dans la Garrigue sont proposés afin de profiter de la gastronomie et du paysage exceptionnel.

Je partage

Article précédentPlace aux Rooftop !
Article suivantBeauté Solaire

Dernières tendances