mardi 28 juin 2022

Biennale des arts de Nice : 11 expositions florales à découvrir

Je partage

De Pauline JARZYNKA 

Jusqu’à la fin de l’année, la cinquième Biennale des arts de Nice propose une programmation culturelle autour des fleurs. Onze expositions estivales, à découvrir dans les différents musées municipaux.

Après une édition reportée en 2021, la Biennale des arts de Nice prend place aux quatre coins de la ville. Son thème cette année : les fleurs. Éléments symboliques de la capitale azuréenne, elles embellissent nos jardins et inspirent les artistes. Depuis jeudi, onze expositions sont proposées au public.

Exposition « Nice, Reine des fleurs », Musée Masséna Marc Chagall La Baie des Anges (Nice, Soleil, Fleurs) 1962 Lithographie, 99 × 62 cm Nice, Bibliothèque patrimoniale Romain Gary, AFF.854 ©Ville de Nice / photo : Laurent Thareau

L’une des représentations phares se trouve au musée Matisse. Les œuvres du fauviste côtoient celles du peintre paysagiste anglais, David Hockney. Au quartier Sainte-Hélène, au Musée International d’Art Naïf Anatole Jakovsky, l’exposition « Les Fleurs du Mâle » aborde « la représentation par les fleurs du féminin/masculin et de l’ambivalence entre ravissement et crainte ».

Exposition « Nice, Reine des fleurs », Musée Masséna Huyen Nice Vers 1950 Affiche, papier imprimé couleur, 99 × 59 cm Nice, musée Masséna, inv. MAH-7851 ©Ville de Nice / photo : Laurent Thareau

Quant au musée Masséna, il explore les relations historiques entre la ville et la nature. Au-delà des paysages de riviera, « Nice, Reine des fleurs » fait référence à l’architecture locale et ses motifs végétaux surplombant villas et immeubles niçois, baptisés de noms floraux. Outre les multiples peintures, cette rétrospective met en avant les arts décoratifs : papiers peints, tissus, ornements des meubles et objets : référence aux manufactures régionales. Autrefois capitale de la production de fleurs, l’exposition aborde la place de Nice dans l’industrie horticole. Un succès largement évoqué grâce aux traditionnelles batailles florales.

Exposition « Nice, Reine des fleurs », Musée Masséna Berthe Morisot Branches d’oranger 1889 Huile sur toile, 33 × 52 cm Paris, musée Marmottan Monet, Legs Annie Rouart, Fondation Denis et Annie Rouart, 1993, inv. 602 ©Musée Marmottan-Monet

A travers ces expositions, la ville de Nice, candidate au titre de « capitale européenne de la culture » mettra en relief « les ressources du patrimoine des musées niçois, patrimoine naturel grâce aux collections du Museum, patrimoine artistique au musée des Beaux-Arts, mais aussi patrimoine archivistique », déclare Jean-Jacques Aillagon, Président de la Mission Nice Patrimoine Mondial et Commissaire général de la Biennale des arts de Nice 2022.

Exposition « Nice, Reine des fleurs », Musée Masséna Hercule Trachel Pergola au-dessus de Nice Vers 1860 Huile sur carton, 65 × 54 cm Collection particulière avec la courtoisie de la galerie La Nouvelle-Athènes, Paris ©Galerie La Nouvelle Athènes

Ces onze représentations touchent à différentes formes d’art. Qu’il s’agisse de la peinture, de la photographie, ou encore de la sculpture. A visiter jusqu’à la fin de l’année. 

Programme des expositions

  • Du 9 juin au 18 septembre 2022 : Musée Matisse, Matisse-Hockney, « Un Paradis retrouvé »
  • Du 10 juin au 9 octobre 2022 : Musée Masséna, « Nice, reine des fleurs »
  • Du 10 juin au 9 octobre 2022 : Musée d’Archéologie de Nice / Cimiez, « Flos Vitae. Histoire naturelle des fleurs »
  • Du 11 juin au 19 septembre 2022 : Musée International d’Art Naïf Anatole Jakovsky, « Les Fleurs du Mâle »
  • Du 11 juin au 25 septembre 2022 : Musée de la Photographie Charles Nègre, « Nick Knight – Roses from my Garden »
  • Du 11 juin 2022 au 9 janvier 2023 : Palais Lascaris, « Artemisia »
  • Du 11 juin 2022 au 9 janvier 2023 : Palais Lascaris, « Fleuraisons baroques »
  • Du 17 juin au 11 septembre 2022 : Galerie du Musée de la Photographie Charles Nègre, « Catherine Larré – Anthèses »
  • Du 17 juin au 3 septembre 2022 : 109, « Power Flower »
  • Du 18 juin au 30 octobre 2022 : Musée des Beaux-Arts Jules Chéret, « Fleurs d’artifices, Les bouquets du musée des Beaux-Arts » 

Je partage

Dernières tendances