lundi 27 septembre 2021

Caribbean Rendez-vous

Je partage

Le souffle de l’alizé balaie le Nord des petites Antilles en ce début de printemps. Les plus performants yachts du monde vont pouvoir en découdre.

Rorc Caribbean 600
Haut lieu historique de la présence bitannique dans les Antilles depuis le 16e siècle, Antigua constitue une place forte pour les amateurs de régates après avoir été le repère de l’Amiral Nelson. English Harbour, abri naturel invisible depuis le large, demeure le mouillage incontournable pour les grands yachts, et les maisons restaurées de Nelson Dockyard semblent avoir traversé les siècles sans rien perdre de leur flegme. Depuis des décennies, la Semaine d’Antigua se déroulant au mois de mai est le rendez-vous privilégié des amateurs de parcours côtiers au ras des cailloux, propices aux joutes acharnées. Pour se remettre de leurs efforts, les régatiers burinés par le soleil et les embruns savent qu’ils vont trouver chaque soir des lieux propices à la fête et aux bacchanales grâce au parrainage du rhum Mount Gay de la Barbade, partenaire incontournable.

La création de Rorc Caribbean 600 répond à l’engouement de la part des propriétaires de MaxiYachts de course pour se retrouver dans les Antilles. Le Royal Ocean Racing Club se devait de réagir en constatant le succés grandissant des Voiles de St Barth et des Régates Loro Piana organisées dans les Iles Vierges Britanniques. Cette course de 600 milles, permet à ces F1 tout carbone, menées par des équipages professionnels, de se mesurer bord à bord sur un parcours
slalomant dans le chapelet d’îles des petites Antilles et constituant autant de marques de parcours. Les conditions météo optimales sur une mer turquoise
permettent de mener à fond ces machines sophistiquées dédiées à la course pure. Le plus récent d’entre eux, Comanche, propriété du milliardaire Jim Clark, est le plus extrême, et son programme n’est rien de moins que la quête de tous les records océaniques. Le fondateur de Netscape, en yachtman avisé, avait ancré son trois mâts Athena (90m) à English Harbour pour recevoir amis et invités en toute convivialité. Au milieu de cette pléiade de navigateurs renommés,
Pierre Casighari a pu donner libre cours à son talent en digne représentant de la
Principauté.
Loro Piana Caribbean Superyachts Ragatta &
Rendez-Vous
Deux semaines après la Rorc Caribbean 600, soit du 9 au 12 mars, les propriétaires de Superyachts ont été conviés à Virgin Gorda. Depuis plusieurs années, cette petite île au cœur de l’archipel des Îles Vierges Anglaises (BVI) devient pour quelques jours un peu italienne. Le Yacht Club Costa Esmeralda s’y est en effet installé pour y organiser, avec le concours de Loro Piana, un rendez-vous rassemblant les plus fameux Superyachts, symboles de luxe et d’élégance. Bien que ceux ci ne soient pas des voiliers conçus pour la régate de haut niveau, il n’en demeure pas moins que l’esprit de compétition est bien là, et le terrain de jeu
parfaitement adapté. Comme son nom l’indique, ce rassemblement de yachtmen se veut également un rendez-vous auquel sont conviés les propriétaires de motoryachts grâce à la complicité du chantier américain Westport qui n’exclut pas, à cette occasion, d’enrichir son potentiel de clients en présentant ses yachts. Pour les yachtmen américains, les Antilles constituent un pôle d’attraction
incontournable, qu’ils soient adeptes de la voile ou du moteur et un dépaysement total à quelques centaines de milles des côtes de Floride.

Les voiles de St Barth

Dans ce vaste terrain de jeu que constituent les Antilles, la petite île française est devenue depuis plusieurs années un rendez-vous incontournable. L’organisation parfaitement rodée permet aux Superyachts, qu’ils soient de course ou de croisière, de se livrer à des duels homériques autour de l’île dont les îlots alentours constituent des marques de parcours naturelles. De retour à terre, les navigateurs ont la certitude de trouver un accueil unique, mêlant l’hospitalité, le goût de la fête et, bien sur, la qualité des tables proposant la cuisine française. « St Barth, so frenchie. »

Je partage

Article précédentTrends in Riviera #39 Mai Juin
Article suivantLa règle d’Or(s)

Dernières tendances