mardi 18 janvier 2022

En manque d’inspiration ?

Je partage

Il n’y a pas à dire, le livre est LE cadeau idéal à glisser sous le sapin pour les fêtes. Aussi passionnant qu’enrichissant le roman est la solution parfaite en cas de manque d’inspiration. Voici quelques-unes des nouveautés qui plairont à coup sûr.

Te tenir la main pendant que tout brûle De Johana Gustawsson

L’auteure est de retour avec un nouvel opus et de nouveaux personnages. Direction le Québec où l’inspectrice Maxine, se retrouve face à un meurtre surprenant, celui du mari de l’institutrice du village, par cette dernière. Puis direction Paris, en 1899, où les lles de Lucienne viennent de décéder dans un incendie. Avec une de ses amies, elle se tourne vers une société secrète de sciences occultes. Nouveau saut dans le temps et l’espace, vers à nouveau le Québec où Lina vit mal son adolescence en 1949. Ne voulant pas la laisser sans surveillance sa mère lui impose de la rejoindre dans la Mad House où elle travaille et où l’une des patientes la prend sous son aile. Quel est le lien entre ces histoires ?

Aliénés De Fabrice Papillon

Le moins que l’on puisse dire c’est que pour son nouveau roman, l’auteur a planté un décor des plus originaux avec pour toile de fond, la station spatiale internationale à 400 km de la Terre où un astronaute américain a été éventré et à 30 m sous terre au cœur du réseau de galeries souterraines des « arêtes de poisson » à Lyon où un biologiste également américain a été retrouvé mort éviscéré lui aussi. La commandant de la brigade criminelle Louise Vernay fait rapidement le rapprochement entre ces deux meurtres. Côté NASA c’est Ethan Miller qui prend les commandes de l’enquête. Pour la suite… Toutes les hypothèses sont ouvertes !

Je suis l’abysse De Donato Carrisi

Imaginez un ouvrage où les personnages principaux n’ont pas d’identité. Ils sont ici seulement « l’homme qui nettoie »,« la chasseuse de mouche » et « la jeune lle avec la mèche violette ». Tous trois vivent autour du Lac de Côme et ne vontpas tarder à se percuter de plein fouet lorsque le premier sauve la troisième de la noyade. Qu’est ce qui a fait écho en ce dernier pour qu’il accomplisse un tel acte ? Un livre aussi angoissant que fascinant que ce soit par sa forme que par sonfond. Chaque personnage y est ambivalent avec ses blessures et ses parts sombres et il est difficile de savoir à qui se er ou non.

Mourir n’est pas te perdre De Christophe Fauré

L’auteur est un talentueux psychiatre spécialisé dans le délicat processus du deuil. Il a également au cours de son existence tout quitté pour devenir moine bouddhiste, avant de revenir à ses premiers amours. C’est donc tout naturellement qu’il nous entraine dans son premier roman à un fabuleux périple, à travers les époques et les vies avec pour seull conducteur, l’amour. De 4700 avant JC enMésopotamie à 2035 à Sydney, en passant parSaigon en 1970, embarquez pour un merveilleux voyage aux con ns de la conscience.

Soleils de sang De Christophe Ferré

Pour son nouveau roman, l’auteur s’inspire librement del’a aire Dupont de Ligonnès. A Vence, sur la Côte d’Azur, avec son mari David et ses enfants Juliette, Jenniferet Valentin, Flavia Carpenter célèbre son anniversaire. Lorsqu’un mystérieux individu fait feu sur les convives.Bilan 3 morts, Flavia qui a disparu et Juliette qui estretrouvée sur une plage à plusieurs kilomètres du drame sans aucun souvenir de la soirée. L’enquête fait choublanc et Juliette n’a d’autre solution que de chercher deson côté, au risque de déterrer des secrets inavouables sur ses proches.

L’étudiant De Vincent Hauuy

Dans son nouvel ouvrage, l’auteur du ‘Tricycle rouge’ nous rejoue un original « Shinning » version Hautes Alpes.En e et, David Lessard a dû pour sauver l’a aire familialeemprunter de l’argent aux mauvaises personnes. Quand sonne le glas du remboursement il ne peut qu’accepter le poste de professeur particulier de musique et d’arts dujeune ls surdoué d’un riche propriétaire sur les hauteurs du Brévent qui poursuit des recherches a n de mettreau point un casque de réalité augmenté révolutionnaire. Mais tout ne s’avère pas aussi idyllique que prévu. Quels mystères cache cette famille étrange ?

Glen Affric De Karine Giebel

L’auteure est passée maître dans l’art de provoquer tout un tas de sentiments à ses lecteurs dans chacun de ses thrillers. Ce généreux dernier opus ne déroge pas à la règle. On y découvre Léonard, 15 ans qui vit seul avec sa mère adoptive Mona et qui subit courageusement les brimades quotidiennes de ses camarades mais aussi de sesprofesseurs et des habitants de son village. En e et, il a été recueilli par Mona à l’âge de 5 ans après avoir subi de nombreux sévices lui ayant provoqué un léger retard mental. Mais avec Karine Giebel, on sait surtout que la n nesera absolument pas celle que l’on attend !

Après De Stephen King

King est de retour avec un ouvrage qui reprend les thèmes chers à ce dernier : l’enfance et le surnaturel, à mi-chemin entre polar etépouvante. Jamie est un jeune garçon quipossède un pouvoir bien dérangeant, celui de pouvoir voir et parler avec les morts. Un jour, un détective de la police de New York vient luidemander d’utiliser son don a n de l’aider àarrêter un tueur qui a menacé de frapper depuis l’au-delà. Du déjà vu me direz-vous ? Et bien c’est bien mal connaitre Stephen King…

La prophétie des abeilles De Bernard Werber

On retrouve avec plaisir, trois ans après le très bon ‘La boite de Padore’, le spécialiste de la réincarnation René Toledano. Ce dernier se retrouve, dans cet opus, contraint d’ explorer ses vies antérieures au moyen de l’hypnose régressive,jusqu’à Jérusalem du temps des Templiers, a nd’éviter une troisième guerre mondiale suivie d’une famine causée par la disparition des abeilles. Ces dernières incarnent les sauveurs d’une humanité en péril.

L’enfant dormira bientôt De François Xavier Dillard

Avec ce nouvel opus particulièrement anxiogène et oppressant, l’auteur enfonce une nouvelle fois le clou dans sa thématique de prédilection, l’enfance versus thriller. Nous sommes à Paris et deux nouveaux nésdisparaissent dans les maternités de la ville. JeanneMuller, commissaire divisionnaire à la brigade des mineurs se rapproche de la Fondation Ange dont les parents des deux bébés disparus sont proches et de son président Michel Béjard encore profondément marqué par son passé traumatisant.

Le passager sans visage De Nicols Beuglet

L’inspectrice écossaise Grâce Campbell est de retour pour notre plusgrand bonheur ! Après l’excellent ‘Le dernier Message’, l’auteur plonge cette dernière, mise de côté par sa hiérarchie, dans son passé tortueux, suite à un mot anonyme laissé sur son paillasson. Elle doit désormaisa ronter le choc traumatique de son enfance totalement occulté, qui fait écho à une a aire jamais résolue, et qui la mènera jusque Hamelinau cœur de la Forêt Noire. Un thriller à mi-chemin entre la légende etun fait divers e royable de 2020.

Des vies volées De Susan Allott

L’auteure lève ici le voile sur un des chapitres les plus sombres de l’histoire de l’Australie, celuidu rapt d’enfants aborigènes mené par l’État lui-même. Isla revient à Sydney a n de soutenir sonpère qui est accusé du meurtre de l’une de ses voisines Maddy, disparue il y a trente ans. Isla selance à corps perdu sur les traces de cette dernière. Que s’est-il passé cet été de 1967 ? Quels était ses rapports avec son mari chargé à l’époque de retirer des enfants aborigènes a n de les con er à des centres ou à des familles blanches ? Est-ce que son meurtre est lié à cette activité ?

Code 612 – Qui a tué le Petit Prince ? De Michel Bussi

Dans cet ouvrage très original, Michel Bussi mène l’enquête sur la mort de l’iconique personnage d’Antoine de Saint Exupéry. Mais également sur celle de ce dernier, disparu en 1944. Pour ce faire les détectives Andie et Neven partent à la recherche des six membres du club 612, qui rassemble les plus grands fans du conte philosophique à travers le monde. L’auteur reversera tous ses droits d’auteur de cet hommage passionné à la “Fondation Antoine de Saint-Exupéry pourla Jeunesse”, qui nance des projets dansl’éducation et l’environnement.

A la lumière de la nuit D’Ilaria Tuti

Voici en n la très attendue suite des‘aventures’ de la commissaire Teresa Battaglia et de son acolyte Marini découverts dans ‘Sur le toit de l’Enfer’ ! Elle doit dans cet opus démêler le faux du vrai des dires d’unellette dont la maladie rare lui interdit d’êtreexposée à la lumière du jour et qui ne sort donc que la nuit. Cette dernière sent qu’un drame s’est produit aux abords de sa maisonet elle est persuadée que les vues a reusesde son esprit où elle voit un enfant enterré non loin sont bels et bien réelles. En tirantsur quelques celles, Teresa et Marini vont déterrer une a aire vieille de 30 ans.

S’adapter ou mourir D’Antoine Renand

Après ses excellents ouvrages ‘L’empathie’ et ‘Fermer les yeux’, l’auteur revient ici avec un opus vibrant de modernité. Vous êtes- vous déjà posé la question de savoir ce qui se cache derrière les modérateurs de contenusdes réseaux sociaux ? En e et, ces hommeset ses femmes passent leurs journées à ne visionner que des vidéos plus horribles les unes que les autres qui illustrent le pire etle plus e royable de notre société. C’estle cas d’Arthur, 40 ans, qui prend ce job de modérateur du réseau Lifebook, un peu par dépit. Dans un même temps, Ambre fait une bien mauvaise rencontre sur les réseaux sociaux. Alors, s’adapter ou mourir ?

Je partage

Dernières tendances