dimanche 19 septembre 2021

Lectures d’été

Je partage

Laissez moi vous dérouler notre sélection de romans et thrillers qui vont rythmer vos chaudes journées d’été de lecture. Au programme, des heures d’émotions, de frissons et même de tendresse avec pour toiles de fond des décors aussi originaux que variés. Suivez le guide

Minuit ! New York de Mark Miller

Ne cherchez pas, Mark Miller n’existe pas. Il ne s’agit en e et que d’un pseudonyme adopté par l’auteur de ce fantastique roman. Pour l’anecdote sachez que même l’éditeur XO ne connait pas l’identité de ce dernier qui a simplement déposé son manuscrit sur le pas de la porte de Bernard Fixot ! Le pari est gagné puisque celui-ci tombe sous le charme de cet ouvrage totalement addictif à mi-chemin entre roman d’amour et livre à suspens. Direction New York où l’on rencontre Léo, jeune peintre faussaire tout juste sorti de prison et Lorraine, une jeune publicitaire parisienne dont le père a été abattu des années plus tôt au cœur de New York. C’est lors de la vente aux enchères de leur œuvre favorite, La Sentinelle que ces deux-là se rencontrent et tombent amoureux. Mais la mort rôde autour des jeunes tourtereaux et nous n’en dirons pas plus !

L’île des âmes de Piergiorgio Pulixi

Cet été, cap sur la Barbagia, une région très retirée de la Sardaigne. Dans ce passionnant « ethnopolar », l’auteur nous entraine aux con ns des racines du mal et de la perversité de l’âme humaine. En e et, depuis de nombreuses années, la région est secouée par une série d’horribles meurtres sacri ciels de jeunes lles. Le chef de la police locale Moreno Barrali n’a jamais réussi à démêler les ls de ce mystérieux tueur. Aussi lorsqu’une cellule dédiée aux « cold cases » est créée avec l’arrivée des inspectrices Mara Rais et Eva Croce, son espoir renaît. D’autant qu’une nouvelle victime vient d’être retrouvée près d’un temple paien, la gorge tranchée, recouverte de peaux de bêtes et le visage dissimulé par un masque en bois représentant un animal à cornes.

Le bonheur l’emportera d’Amélie Antoine

Avec ce titre prometteur, l’auteure nous livre un ouvrage plein d’espoir comme une ode à la di érence et aux émotions qu’elle engendre. Ce roman m’a fait penser à une citation de Jean d’Ormesson « Merci pour les roses et merci pour les épines ». Car en e et, quelques soient les di cultés que la vie place sur votre chemin, le bonheur peut l’emporter. Amélie Antoine nous plonge dans le quotidien d’une famille comme les autres ou pas tout à fait. On y découvre Sophie, une mère ambitieuse et quelque peu ‘rigide’ mariée avec Joachim, ce papa aussi doux qu’aimant et Maël, leur jeune ls adolescent très mal dans sa peau et qui aimerait tant qu’on l’accepte tel qu’il est. Et si au-delà des préjugés et de l’intolérance se trouvait tout simplement le bonheur ?

De cendre et de larmes de Sophie Loubière

Alors que son dernier ouvrage ‘Cinq cartes brûlées’ a remporté 3 prix littéraires dont le Landerneau Polar, l’auteure nous livre son nouvel opus avec pour toile de fond inattendue, un cimetière parisien. En e et, Madeline, Christian et leurs trois enfants s’y installe suite à l’obtention par Christian de poste de conservateur du cimetière de Bercy. L’occasion d’emménager dans une belle et grande maison de fonction au cœur de ce dernier. Madeline quant à elle est che e sapeur-pompier. Deux métiers aux antipodes qui inexorablement pèsent sur la famille et qui ajoutés au cadre vont faire peu à peu voler en éclats la famille. Un roman prenant sur le deuil mais aussi la culpabilité du survivant.

Ce que les étoiles doivent à la nuit d’Anne-Gaëlle Huon

Suite à une intoxication alimentaire suivie d’une plainte pour harcèlement, Liz jeune che e parisienne perd son étoile et dans un même temps sa con ance en elle. Alors lorsque l’opportunité d’un exil loin de tout au Pays Basque sur les traces de sa mère se présente, elle saute sur l’occasion. Là-bas, Liz fait également la connaissance de toute un orilège de personnages aussi colorés qu’attachants dont les Demoiselles du précédent opus de l’auteure. Elle rencontre Mr Etchegoyen, un dandy à l’humour décalé qui lui lance le dé de faire du décrépi ‘chez Germaine’ un restaurant gastronomique digne de ce nom. Dé relevé au grand drame du chef actuel Peyo. Voici un roman qui parle d’amour et d’espoir entre passé et présent, entre la vie et le temps.

L’autre Femme de Mary Kubica

La reine du thriller psychologique est de retour avec un huis clos insulaire original. Fraichement débarqués sur une île perdue au large du Maine, Sadie, Will et leurs deux enfants se retrouvent ébranlés par le meurtre de leur voisine Morgan Baines. Évidement comme dans toutes ces communautés reculées, les soupçons se portent sur les nouveaux arrivants. Sadie se lance alors de son côté, elle aussi à corps perdu dans une dangereuse enquête a n de découvrir ce qu’il est réellement arrivé à Morgan. On avance dans l’histoire au rythme de la narration de trois personnages : Sadie, Camille la maîtresse folle amoureuse de Will et une mystérieuse Souris… Quel lien les lie ? Et qui a tué Morgan ?

Petites créatures de Mélanie Golding

Avec cet ouvrage, l’auteure nous invite dans les a res de la maternité avec Lauren Tranter qui vient d’accoucher de ses jumeaux, Riley et Morgan. A la maternité, au cœur de son sommeil, elle est semble-t-il agressée par une femme qui la menace d’échanger ses enfants contre les siens. Aussi quand les jumeaux disparaissent l’inquiétude est à son paroxysme. Ils sont très vite retrouvés par l’inspectrice Joanna Harper mais la jeune maman est convaincue que ce ne sont plus ses enfants. Vous connaissez la légende des changelins ? Ce sont des créatures laissées par les fées, trolls, elfes à la place d’un nouveau-né humain qu’elles enlèvent… Glaçant

Pourquoi nous ? d’Astrid Veillon

La comédienne/auteure est l’heureuse maman d’un petit Jules de 10 ans qui a chamboulé sa vie et l’a profondément changée, avoue-t-elle. Peut-être est-ce cette précieuse maternité qui lui a inspiré ce, bouleversant ouvrage. On y découvre l’histoire de Lucy, une célèbre comédienne qui trouve en Charly, un aventurier navigateur, son âme sœur. L’amour le vrai, cela avec un grand A. De leur belle histoire nait leur ls adoré, Léo. Alors que tout n’est que félicité, un drame vient tout bouleverser. Dès lors, Lucy, qui cache un lourd passé douloureux, n’aura de cesse de faire pro ter son ls du moment présent. Un roman sensible et plein de délicatesse qui touche en plein cœur.

Nos monstres d’Angela Marsons

Voici la seconde enquête de l’inspectrice Kim Stone, découverte dans l’excellent ‘Le pensionnat des innocentes’. Face à l’enquête trop facilement bouclée sur le meurtre d’un violeur par une coupable toute désignée, sa victime Ruth qu’il avait laissée pour morte alors qu’elle ‘était encore qu’une jeune étudiante, Kim a l’intuition que quelque chose cloche. Pour comprendre elle se rapproche d’Alexandra Thorne, la psychiatre qui suivait Ruth. Mais ce meurtre n’est que le premier d’une longue série de crimes vengeurs et tous ont en commun cette mystérieuse Dr Thorne. Que se passe-t-il dans son cabinet pour que les anciennes victimes décident de passer ainsi à l’acte ? Cette enquête et celle sur un père pédophile vont faire ressurgir chez Kim d’anciens traumatismes de son enfance.

Qu’à jamais j’oublie de Valentin Musso

Le monde s’écroule pour Théo lorsqu’il apprend que sa mère de 70 ans Nina, en villégiature dans le sud de la France a essayé de poignarder quelqu’un en sortant de la piscine. Depuis elle est plongée dans un mutisme total. Mais qui est donc ce médecin suisse dont il n’a jamais entendu parler ? Pour le comprendre il remonte le l du passé de Nina et découvre qu’elle a été internée à l’âge de 17 dans un institut suisse, Sainte-Marie, une « maison d’éducation » aux méthodes peu avouables. Ce n’est que le début des révélations. Et si nalement vous ne saviez rien de votre famille ? Une plongée dans l’univers révoltant des internements administratifs qui ont perduré en Suisse jusque dans les années 80. A découvrir absolument !

Rei Killer de Laurent Philipparie

C’est au cœur du Périgord, à Sarlat que vivent Jenny, acrobate dans un cabaret, son mari inspecteur Didier et leur petite lle Luna. Cette dernière est malheureusement atteinte d’un gliome in ltrant du tronc cérébral, une grave tumeur contre laquelle la médecine est impuissante. Pour oublier cette calamité, Didier se plonge dans l’enquête sur une sordide a aire de meurtre de touristes allemandes ayant été torturées et scalpées. Jenny quant à elle trouve du réconfort auprès de sa patronne Virginie, passionnée de reiki, une technique japonaise de soins dits « énergétiques » par imposition des mains. Pour tenter de sauver la petite Luna, cette dernière fait venir sa maître reiki, Aïna. Contre toute attente, la méthode commence à porter ses fruits mais c’est alors qu’Aïna est enlevée ne laissant derrière elle qu’un morceau de son cuir chevelu. La course contre la montre est lancée.

Rue du rendez-vous de Solène Bakowski

Dans la rue ‘du Rendez-vous’ seul un irréductible subsiste : Marcel, bottier de 87 ans qui y traine sa solitude. Jusqu’à un soir de grève où la jeune Alice pousse la porte de sa boutique pour s’abriter de la pluie. Cette rencontre va ouvrir la boite à souvenirs de Marcel qui raconte l’histoire de sa vie, et celle de sa mère l’excentrique Nini, lle-mère qu’il n’a cessé de perdre et de retrouver. Mais Alice cache également un lourd secret qui la ronge depuis plus de deux ans. Et si c’était la vie qui lui avait donné rendez-vous avec Marcel a n qu’elle puisse en n s’autoriser à guérir ? Un roman touchant et bouleversant, sur la vie, les blessures de passé qui rongent mais aussi sur la résilience et l’espoir. Un rayon de soleil à travers le déluge.

Là où vont les belles choses de Michelle Sacks

Après son troublant, ‘La vie dont nous révions’, l’auteure nous invite dans son nouveau roman, à un passionnant road trip à travers les Etats-Unis, conté par Dolly, une enfant de 6 ans. Embarquée par son père dans cette aventure semble toute improvisée sous le prétexte que sa mère est partie en week-end sans eux, la petite lle se rend pourtant vite compte que quelque chose cloche. En e et, à part sa poupée/amie imaginaire Clemesta, son père a oublié la plupart de leurs a aires et se conduit de plus en plus bizarrement. Au ls des jours, Dolly dévoile peu à peu à travers ses ré exions, les circonstances qui ont précédées ce que l’on pourrait quali er d’une fuite aussi tragique que bouleversante.

Tout est à moi de Ruth Lillegraven

L’auteur nous plonge avec son nouvel ouvrage dans l’horreur de la maltraitance infantile. Celle qui malheureusement n’émeut pas la justice. C’est à cette injustice que Clara veut s’attaquer en modi ant la législation norvégienne. Elle est mariée à Haarvard qui est médecin et elle est maman de jumeaux : Nikolai et Andrea. Son couple bat de l’aile et son mari n’hésite pas à la tromper avec une collègue de son service, Sabiya. C’est dans celui-ci que débarque le jeune Faisal Ahmad, en état de mort cérébrale suite aux coups in igés par son père. Ce dernier est alors retrouvé assassiné dans la salle de prière de l’hôpital. Ce meurtre n’est que le premier d’une longue série, concernant tous, des parents maltraitants, non dénoncés. Qui se cache derrière ces vengeances ?

Je partage

Dernières tendances