lundi 27 septembre 2021

Horlogerie – Prendre le large

Je partage

Cette année, faute de visualiser un ailleurs lointain, un petit air d’océan souffle sur les vacances. Pour être à l’heure de la tendance sur le littoral, voici une sélection du meilleur des garde-temps du moment par activités nautiques et assimilées. On sait par expérience les montres mécaniques être de formidables machines à dire de nous l’essentiel d’un seul coup d’œil. Il est par conséquent important de choisir la bonne en période estivale où tous les regards sont à l’affût du moindre élément susceptible de situer un vacancier sur l’échelle sociale. Les lieux de vacances où ces objets souvent un peu obsolètes face aux nouveaux instruments connectés sont le plus à leur aise, sont bien souvent les terrasses des cafés et celles des restaurants des différents spots à la mode des côtes européennes. Mais il n’est pas impossible de les trouver utiles dans l’action.

En bord de plage

Le mieux pour se garantir un retour sur investissement rapide et faire sensation du Yacht Club de Monaco à Porto Cervo en Sardaigne, est assurément de choisir une des cinq montres les plus recherchées du moment par les spécialistes du placement horloger. Parmi les « tops » à retenir, il faut citer la nouvelle Nautilus de Patek Philippe en acier avec cadran vert. Il se dit d’elle dans les milieux autorisés qu’elle vaudrait déjà 10 fois son prix boutique sur le marché parallèle alors qu’elle a été présentée il y a juste quelques mois. De toute évidence, il n’y a pas de prix maximum pour être à la mode ! D’autres adeptes, à défaut de l’avoir trouvé à temps ou refusant de se laisser embarquer dans la spirale de la pure spéculation, se pencheront sur les non moins rares références Royal Oak signées Audemars Piguet.

  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large

A retenir : les versions les plus simples sont, de toutes, les plus prisées, preuve que l’ostentation dans ce secteur a ses codes. Et si les avant-gardistes trouvent le tout nouveau chronographe Speedmaster 321 d’Omega un produit trop classique ou trop évident malgré sa rareté, ils pourront retenir pour leur usage personnel ou pour leurs compagnes désireuses d’exprimer leur pouvoir à qui sait décrypter les messages formels, des instruments tout aussi élitistes, mais plus hauts en couleur signés Richard Mille, ou même l’une des nouvelles éditions de la collection Big Bang proposée en couleur par la manufacture Hublot.

  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large

Sur l’eau

Mais tous les vacanciers ne passent pas le plus clair de leur temps aux tables des meilleures adresses de la côte. Nombreux sont ceux à avoir des activités de loisir durant leur séjour et préférer le charme du nautisme à celui des paillotes bondées. Des maisons horlogères ont pensé à ces épicuriens de la mer et à ces esthètes appréciant le charme de leurs voiliers ou l’intérieur cosy de leurs yachts. Pour eux, une maison comme Ulysse Nardin propose des créations d’exception à l’image de la Mega-Yacht, mais également des pièces sobres et de qualité dans sa collection Marine, dessinées pour faire la fierté de leurs capitaines. Les Anglo-saxons sensibles aux noms leur rappelant les grandes heures de leur histoire navale préfèreront peut-être une montre signée Arnold & Son. Qui pourrait leur en vouloir, puisque cet horloger est l’un des plus célèbres inventeurs du chronomètre de marine.

  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large

Si ce choix est par conséquent des plus logiques, tous sont en revanche d’accord pour reconnaître à Rolex de proposer à ce jour la montre nautique cent pour cent mécanique la plus aboutie pour qui s’adonne aux régates à la voile.

Horlogerie Prendre le large
Rolex Oyster Perpetual Yacht-Master II

Sous l’eau

Mais de toutes les montres pensées pour accompagner leurs propriétaires durant l’été, les plus estivales de toutes et finalement les plus pertinentes à cette saison, sont sans conteste celles que les horlogers ont mis au point dans les années 1950-1960 pour l’usage des plongeurs en bouteille. Depuis cette date, s’est ancré dans l’inconscient collectif le paradigme selon lequel la montre de plongée était le garde-temps idéal pour les vacances, car il pouvait répondre à toutes les sollicitations mais aussi catalyser l’attention de celles et ceux sensibles à l’image positive de ces instruments tout terrain. Parmi les plus appréciés, il faut retenir l’incontournable Rolex Oyster Perpetual Submariner, suivie de près par l’Oyster Perpetual Deep Sea du même fabricant. Identifiables aisément, connues dans le monde entier pour la légende qu’elles véhiculent, ces références dont la valeur est attestée ne se démodent pas, au contraire.

Rolex
Oyster Perpetual Deepsea

Mais d’autres pièces historiques revisitées leurs tiennent tête tout de même. Les adeptes de produits plus typés vintage retiendront la Fifty Fathoms de Blancpain ou la maintenant fameuse Seamaster 300 M d’Omega, la montre de James Bond 007 depuis 1995. Très convoité, ce secteur à fort potentiel dispose sans doute de l’offre la plus large du marché. Les originaux auront donc l’embarras du choix pour trouver le modèle le plus adapté à leur usage, même parmi des maisons que l’on croyait éloignées de cet univers comme Breitling. On retiendra tout de même -et c’est l’incongruité du système- que pour un usage véritablement nautique de surface ou de fond, il sera aujourd’hui toujours préférable de se tourner vers des marques proposant des outils horlogers connectés, telles Garmin, Casio ou d’autres encore, afin d’être certain d’utiliser sa montre en toute sécurité.

  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large
  • Horlogerie Prendre le large

Je partage

Dernières tendances