mardi 29 novembre 2022

La légende Dior du 30 Montaigne

Je partage

« Au fond de chaque cœur sommeille un rêve ». 

Christian Dior

Le 6 mars dernier, Dior a enfin rouvert les portes de sa boutique historique du 30 avenue Montaigne à Paris. Fermée depuis plus de deux ans, Dior Paris 30 Montaigne a ainsi été agrandie et entièrement réinventée. Ses 10 000 m2 répartis sur deux étages accueillent désormais en plus de la boutique iconique, une pâtisserie, un café, un restaurant (Monsieur Dior par le Chef Jean Imbert) mais aussi un musée (la Galerie), les ateliers de Haute Couture et pour la première fois de Haute Joaillerie, trois jardins verdoyants (créés avec le paysagiste Peter Wirtz) et une Suite Dior où passer la nuit. Un véritable écrin de rêve où la mode et le luxe riment avec plaisir et délicatesse. 

Tendance Lifestyle - Dior

« Je suis extrêmement heureux et fier de voir ce rêve extraordinaire, ce projet hors du commun, que nous avons porté avec toute notre passion, mes équipes et moi, se réaliser enfin. Plus qu’une réouverture, le 30 Montaigne est une réinvention totale et un symbole vivant, puissant, de notre ADN (…) » explique Pietro Beccari, le Président-directeur général de Christian Dior Couture. En effet, le 30 Montaigne est le berceau historique de la marque. Cet hôtel particulier a été un grand coup de cœur pour Christian Dior en 1946, comme il le déclare lui-même : « Il fallait que ce fût 30, avenue Montaigne. Je m’installerai ici et nulle part ailleurs ! ». L’adresse vit ainsi naître en ses murs pendant soixante-quinze ans, les collections de la maison de couture. En charge du projet, on retrouve l’architecte contemporain incontournable, Peter Marino, qui a ici réinterprété selon sa vision novatrice, l’héritage historique de la Maison Dior en le faisant rimer avec modernité. Comme l’illustre la Rotonde où les moulures en bois content fleurette à des poutres apparentes en acier. 

Tendance Lifestyle - Dior

La boutique s’étend sur plus de 2 200 m2 et sert d’écrin aux trois créateurs de la marque : Maria Grazia Chiuri pour les collections féminines, Kim Jones pour les hommes, et Victoire de Castellane pour la Joaillerie. Celle-ci dévoile également l’ensemble des univers de la Maison : de la maroquinerie aux collections Maison Dior en passant par l’alcôve dédiée aux lignes de produits beauté et aux parfums. La Galerie est pour sa part un fervent hommage à la créativité et à l’esprit novateur et audacieux de Christian Dior bien évidement, mais également de ses six successeurs au sein de la Maison : Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et Maria Grazia Chiuri. C’est Nathalie Crinière qui en a imaginé la scénographie. On lui doit également quelques-unes des plus belles expositions temporaires parisiennes comme Jean Cocteau sur le fil du siècle au Centre Pompidou en 2003 ou encore la rétrospective d’Yves Saint Laurent à la Cinémathèque française en 2010. Elle a également remporté le concours du Louvre à Abu Dhabi, dont elle assure désormais l’aménagement des collections permanente. Pour cet original musée de 2 000 m2 qui retrace les 75 ans de l’histoire de la Maison, elle a imaginé une promenade à travers l’évolution de la mode entre pièces de collection, croquis originaux et lieux chargés d’histoire (comme la cabine des mannequins ou le bureau de Christian Dior). Le mur vitrine de l’escalier qui ne dévoile également pas moins de 1 500 objets miniaturisés et colorés de l’univers Dior comme un camaïeu de style et d’élégance.  

Tendance Lifestyle - Dior

Pour la Pâtisserie et le restaurant « Monsieur Dior », la maison a fait appel à la créativité généreuse du Chef Jean Imbert (qui officie également au Plaza Athénée). Pour élaborer chacun de ses menus, ce dernier s’est longuement plongé dans les archives de la rue de Marignan, notamment le livre « La Cuisine cousu-main », de Christian Dior et inspiré de l’esprit gourmet de celui-ci. C’est ainsi que la carte propose des mets classiques réinventés qui racontent l’histoire de la Maison. Certains sont même issus des recettes préférées du fondateur de la marque comme l’Oeuf Christian Dior qui reprend le plat favori de ce dernier (un œuf en gelée au caviar goûté à Deauville), le Turbot à la Cubaine (issu de son recueil de recettes), ou encore le Potage Colle Noire (qui est confectionné à partir des herbes du potager du château de la Colle Noire, où il vécut). Il a également imaginé un dessert signature : L’étoile à la Vanille qui reprend ainsi l’un des emblèmes de Dior. Évidement chaque met est servi dans les sublimes collections arts de la table Dior Maison. 

C’est ainsi que le 30 Montaigne va bien au-delà du simple point de vente et s’inscrit comme un authentique lieu de vie au cœur de l’âme de la Maison Dior

30 avenue Montaigne à paris

Visite de la Galerie à réserver sur : 

billetterie.galeriedior.com

Réservation Restaurant 

Monsieur Dior : +33 1 40 73 53 63

Je partage

Dernières tendances