samedi 20 août 2022

Okavango Eternal

Je partage

En août dernier, la Maison De Beers s’est associée à National Geographic dans un projet caritatif ambitieux de préservation en Afrique baptisé « Okavango Eternal ». Ce dernier a pour but de protéger les eaux du Delta de l’Okavango et ainsi préserver les espèces menacées d’Afrique, garantir l’eau potable et la sécurité alimentaire à plus d’un million de personnes et développer des moyens de subsistance pour 10 000 personnes. 

Trends in Riviera - Initiative

Avec ses quelques 1 800 km de longueur l’Okavango est le troisième cours d’eau d’Afrique australe. Il s’agit d’un fleuve endoréique, c’est-à-dire qu’il ne se jette pas dans l’océan. Il prend sa source en Angola Central, traverse la Namibie et le Botswana avant de s’achever dans le désert du Kalahari par l’immense delta de l’Okavango. Ainsi chaque année, ce sont plus de 11 km3 d’eau issus des reliefs de l’Angola qui viennent irriguer 15 000 km2 dans le désert du Kalahari, formant un dédale d’îles, de canaux et de bassins. Ce dernier abrite une biodiversité parmi les plus riches d’Afrique avec la plus grande population d’éléphants au monde ainsi que des lions, des guépards, des lycaons et des centaines d’espèces d’oiseaux. Le delta est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2014. Mais comme beaucoup d’autres endroits à travers le monde, le bassin et le delta de l’Okavango sont menacés par le réchauffement climatique, la surpopulation, la déforestation et l’agriculture intensive. « Cela ne fait aucun doute que le Bassin de la rivière Okavango est menacé. Notre manière de traiter cet écosystème délicat au cours des prochaines années déterminera sa vitalité, pour ses populations et sa faune sauvage, pendant les générations à venir. Il s’agit de notre dernière chance d’aider à protéger cette merveille naturelle et nous sommes ravis de faire équipe avec De Beers sur ce projet d’une importance capitale. », déclare Dr. Steve Boyes, National Geographic Explorer et directeur du National Geographic Okavango Wilderness Project.

Trends in Riviera - Initiative

Cela fait plus de cinquante ans que la Maison De Beers s’investit pour la protection du bassin de l’Okavango notamment auprès des populations du Botswana dans le cadre de programmes de protection de l’environnement et de soutien à la population. Tout comme le National Geographic avec le projet Okavango Wilderness. « Le peuple du Bassin de l’Okavango dépend de ses eaux vivifiantes et nous devons unir nos efforts et faire tout ce qui est en notre pouvoir pour veiller à ce qu’elles continuent à couler pour l’avenir du peuple et de la faune sauvage que ce lieu abrite » explique Koketso Mookodi, National Geographic Explorer et directeur de pays du Botswana pour le National Geographic Okavango Wilderness Project. Ainsi ce nouveau partenariat stratégique vient renforcer l’action des deux entités sur la protection du monde naturel et sur le soutien des communautés au Botswana, en Namibie et en Angola. Cet engagement de cinq ans vise ainsi à protéger les eaux de source du Delta de l’Okavango et les vies et moyens de subsistance qu’elles soutiennent. 

Trends in Riviera - Initiative

De Beers collaborera ainsi avec National Geographic en apportant un soutien, une expertise et un financement en vue d’étendre et d’accélérer les travaux déjà en cours comme l’explique Bruce Cleaver, président du De Beers Group « En partageant notre expertise et nos ressources et en travaillant avec les communautés locales, les gouvernements et d’autres ONG partenaires, nous aurons une incidence positive bien plus large que ce qu’aucun d’entre nous ne pourrait avoir seul. Finalement, nous protégeons le monde naturel et améliorons les vies des personnes. »

www.debeersgroup.com

Je partage

Dernières tendances