lundi 27 septembre 2021

Pininfarina Battista Premiers essais avec le pilote Nick Heidfeld

Je partage

Depuis le lancement du projet Battista en 2019, l’ancien pilote de Formule 1, Nick Heidfeld, a joué un rôle très important dans le développement de la voiture.

Pininfarina Battista01

Il a pu apporter son expérience sur l’ergonomie et également sur la mise au point dynamique de l’hypercar. Le 3 février dernier, l’ancien pilote de Formule 1 a pu tester pour la première fois la Battista sur le superbe circuit de Nardò en Italie. Retour d’expérience.

Il faut tout d’abord se rappeler que la Battista est une hypercar italienne 100 % électrique. Elle est dotée d’une puissance phénoménale de 1900 chevaux et d’un couple incroyable de
2300 Nm. Côté accélération, l’hypercar abat le 0 à 100 km/h en moins de deux secondes. Ses performances sont juste incroyables et c’est donc à Nardò que le pilote allemand a pu vérifier le potentiel de la Pininfarina Battista. Disposant “seulement” de 80% de la puissance disponible sur ce dernier prototype, le pilote de Formule 1 a pourtant été véritablement bluffé.

“À environ 80% de sa puissance, explique Nick Heidfeld, les performances et l’accélération dépassent tout ce que j’avais pu imaginer. Ce qui m’a également beaucoup surpris, c’est à quel point la Battista est à l’aise sur circuit.” La Pininfarina Battista a été pensée pour la vitesse, mais aussi pour accompagner son propriétaire dans son quotidien, autrement dit une voiture qui peut se conduire à toutes les vitesses grâce à son moteur électrique d’une grande souplesse d’utilisation. Sur circuit et dans les mains d’un pilote tel que Nick Heidfeld, la voiture est poussée dans ses derniers retranchements.

Pininfarina Battista02

Nick explique enthousiaste, “le contrôle dans les virages et la vitesse que nous avons obtenu ici à Nardò sont exceptionnels.” Les tests sur circuit ont permis de modifier et de peaufiner certains des éléments, comme les réglages personnalisés du châssis, le package aérodynamique ou encore les modes de conduite, la Battista en compte cinq. “C’était la première fois que je conduisais sur le circuit d’essais de Nardò, raconte Nick Heidfeld, “J’ai visionné de nombreux films d’images embarquées pour me familiariser au tracé. J’ai vite compris que cela ne servirait pas à grand-chose, car l’accélération de la Battista dépasse celle des voitures les plus rapides au monde. Je dois dire en toute honnêteté que conduire le prototype Battista a dépassé de loin mes attentes. Cela ne ressemble à aucun autre véhicule que j’ai conduit auparavant. J’ai hâte de l’essayer hors du circuit, dans les virages d’une route de montagne.”

Le lancement de la production limitée à 150 exemplaires débutera à l’été 2021.

  • Pininfarina Battista04
  • Pininfarina Battista05

Je partage

Article précédentLes Bulles sont mises à l’honneur
Article suivantLe coin lecture

Dernières tendances