vendredi 9 décembre 2022

Rentrée Littéraire

Je partage

Comme chaque année le grand évènement de la Rentrée littéraire de fin août début septembre met en liesse les rayons de nos chères librairies. Voici une sélection des excellents ouvrages à ne pas louper…

Le Choix
De Viola Ardone

Après son passionnant « Le train des enfants », l’autrice nous invite à découvrir à travers la vie de sa jeune héroine l’un des pans de l’histoire de la Sicile, où à l’époque, lorsqu’une jeune fille était violée, son agresseur s’il voulait éviter la prison, devait l’épouser. C’est ainsi que nombre de femmes se sont retrouvées mariées de force à leur violeur. C’est malheureusement ce qui arrive à Oliva qui promise à Franco est agressée par Paterno qui la convoite. Mais Oliva ose braver les conventions et dire non à cette injuste loi ancestrale. Faisant ainsi bouger l’Histoire…

Mon acrobate 
De Cécile Pivot

Zoé a seulement huit ans quand un chauffard ivre la renverse sur le trottoir, laissant ses parents Etienne et Izia anéantis. Ils finissent par se séparer à la demande de cette dernière. Izia sombre totalement avant de se lancer afin de se relever tant bien que mal, dans une curieuse activité de tri et de déménagement des affaires du domicile de personnes décédées. Elle soutient ainsi comme elle peut les familles endeuillées. Pour l’aider elle embauche Samuel avec qui elle se lie d’amitié. Dans ce troisième ouvrage très émouvant, l’autrice nous dépeint avec délicatesse et douceur le lent processus du deuil à travers plusieurs microhistoires dans l’histoire. 

L’Homme Peuplé
De Franck Bouysse

L’auteur nous dévoile un nouvel ouvrage marqué de sa plume inimitable et poétique. Entre passé et présent, il nous entraine au cœur de la noirceur rurale, où Caleb a grandi  coupé du monde avec sa mère qui lui a transmis ses talents de guérisseuse et ‘sourcier’. Hospitalisée, il se retrouve seul face à l’hostilité des habitants du village voisin. De son côté, Harry, un auteur qui après premier livre est en mal d’inspiration, achète sur un coup de tête, le corps de ferme voisin de celui de Caleb. Or, la maison, encore empreinte de son ancienne propriétaire se montre hostile à son arrivée, tout comme le voisinage… Tout simplement captivant !

La promesse américaine
De Samuel Corvair

Dans ce premier roman, l’auteur nous offre sa vision propre du mythe américain et tout l’imaginaire que ce dernier véhicule en France. Pour ce faire, il nous plonge dans l’histoire d’amour et de haine de Dag, un jeune français fasciné par le rêve américain, qui décide de tout plaquer pour suivre en Californie, Joyce, une jeune amérindienne qu’il a rencontré. Malheureusement tout n’est pas rose, d’autant que Warren, l’ex petit ami de cette dernière toujours fou d’elle n’a de cesse de les traquer à travers le pays. L’auteur y mêle avec talent la petite et la grande Histoire à travers trois décennies du pire comme du meilleur. 

Une reine
De Judith Elmaleh

Dans ce premier roman très émouvant, l’auteure, également réalisatrice et metteur en scène donne la parole à deux générations de femmes que tout semble opposer… A Paris, Anna divorce pour la seconde fois. Totalement anéantie à l’idée de tout ce qui lui reste à mettre en place pour bâtir sa nouvelle vie, elle décide de partir en pèlerinage, à Casablanca chez sa grand-mêre Simha qu’elle n’a pourtant pas vue depuis des années. Face à la détresse de sa petite fille, cette dernière décide d’enfin dévoiler pan par pan ce qu’elle n’a jamais pu avouer même dans les grandes réunions familiales. Somptueux…

Les gens de Bilbao naissent où ils veulent
De Maria Larrea

Avec cette ouvrage, l’auteure nous dévoile le récit d’une étonnante quête sur ses origines. Tout commence lorsqu’une voyante lui annonce que ses parents ne sont pas ses parents génétiques. Bouleversée elle part alors pour Bilbao afin de comprendre qui étaient ses parents et lever le voile sur leurs existences respectives. L’occasion de nous divulguer les tristes existences de Julian et Victoria qui l’ont élevée après l’avoir adoptée. Maria se lance alors sur les traces de la complexité du parcours de sa famille afin de savoir enfin d’où elle vient.

La poupée qui fait oui
D’Agnès de Clairville

Dans ce premier roman, l’autrice nous invite par le biais de la fiction à partager son histoire. Celle d’Arielle, une adolescente dans les années 80, l’aînée d’une famille versaillaise qui est fascinée par l’idée de devenir une femme comme beaucoup de fille de son âge. Au cours du bizutage de sa première année d’études supérieures elle rencontre Eric, populaire et qui a tout pour plaire. Insidieusement il va faire de la jeune fille mineure sa poupée qui dit oui jusqu’au jour où elle dira non et qu’il passera outre. Une crainte qui résonne avec bruit dans le cœur de sa mère puisque sa fille reproduit sans le savoir les erreurs de son propre passé.

Le monde après nous
De Rumaan Alam

Amanda Clay et leurs deux enfants Rose et Archie ont loué pour les vacances à Long Island grâce à Airbnb une belle maison avec piscine au milieu de nulle part et loin de tout même du réseau téléphonique. Mais le second soir, ils se rendent compte qu’ils sont coupés du monde, car la télévision ne diffuse plus et il n’y a plus d’internet. C’est alors que les propriétaires de la demeure, un couple d’afro-américains âgés, G.H et Ruth, sonne à la porte en leur expliquant qu’ils reviennent de New York qui est paralysé par une coupure de courant et leur demande l’hospitalité. S’enclenche alors le début d’une cohabitation à huis clos plus que forcée entre deux mondes que tout oppose alors que dehors la fin du Monde approche…

Le livre des sœurs
D’Amélie Nothomb

Dans son dernier opus, l’autrice incontournable de toute Rentrée Littéraire nous ouvre le livre d’une histoire de famille. Celle de la jeune Tristane qui a eu la malchance de venir au monde dans un foyer où les parents s’aiment follement et surtout trop puisque qu’ils n’ont ni le temps ni l’envie de s’occuper d’elle. Leur couple avant toute chose. Celle-ci grandit alors comme une plante sans eau ni tuteur, même si heureusement pour elle, gravitent autour sa tante loufoque et sa cousine Cosette adorée, également sa petite filleule. La naissance de sa petite sœur Laetitia conçue ‘pour’ elle change sa vie et son rapport au monde.  

Les liens artificiels
De Nathan Devers

Pour son troisième roman, l’auteur également philosophe nous invite à plonger dans les méandres de la Metavers, cet univers parallèle d’Internet où Julien Libérat, musicien raté et fraichement plaqué par sa femme May, plonge afin d’oublier le pathétisme de son existence. Dans ce jeu de rôle baptisé Heaven par son créateur Adrien Sterner, chaque détail de notre monde a été scrupuleusement repris, ainsi Julien y développe à travers son avatar Vangel la vie dont il rêve. Mais très vite, Adrien Sterner s’immice dans l’existence des créatures de SON monde… Coup de cœur également pour la couverture où Narcisse se plonge vers son reflet dans un smartphone !

La Part des Cendres
D’Emmanuelle Favier

A travers ce somptueux roman historique, l’autrice nous dévoile le destin rocambolesque d’un précieux coffret contenant le journal de la Comtesse de Ségur, alias Sophie Rostopchine, entre 1812 et aujourd’hui. Tout au long de son parcours de mains en mains, l’autrice mêle personnages historiques célèbres et de fiction le tout dans une plume somptueuse. Un authentique voyage dans le temps, à la découverte de plus de deux siècles d’Histoire et plus précisément des nombreux actes de pillages et de spoliations auxquels se sont livrés les hommes au cours du temps. 

Les chairs impatientes
De Marion Roucheux

Victime d’une grave dépression post partum, l’héroïne (médecin à la ville) quitte son mari et ses deux enfants, pour partir se reposer et se soigner au cœur des Alpes. Là-bas, suite à une chutte à skis, elle rencontre un homme pour lequel elle va se consumer de désir. A son retour à Paris elle s’échafaude une double vie. Dans ce premier roman brûlant, l’autrice (qui pour l’aparté a également fondé les louves, qui accompagne la maternité) nous invite à découvrir la passion qui renverse tout, même une vie bien rangée, celle dont on ne se remet jamais. Coup de foudre ou de folie ? 

Un profond sommeil
De Tiffany Quay Tyson

Dans une atmosphère poisseuse, celle du Mississipi puis des Everglades des années70-80, l’autrice suit une fratrie : Willet, Roberta dite Bert et leur petite sœur Pansy partis nager dans une carrière près de leur maison. Alors que les deux ainés partent chercher des baies, laissant la benjamine seule, cette dernière disparait. Noyade, enlèvement, meurtre, malédition ? Rongés par la culpabilité et le besoin viscéral de comprendre, et seuls à causes de leurs parents défaillants, ils n’auront de cesse de chercher la vérité au fil des années. 

L’inconduite
D’Emma Becker

Après son ouvrage « La Maison » qui explorait son expérience de la prostitution dans une maison close de Berlin, l’autrice poursuit sa réflexion sur la féminité et la liberté sexuelle. Elle est désormais mariée à Lenny et mère du petit Isidore. Ses sentiments pour son mari s’étiolent. Oppressée elle n’hésite pas à prendre des amants à travers le regard desquels elle se sent vivante. Elle nous parle, de maternité, de sexe (beaucoup), d’amour et de désir et plus encore que le fond, c’est la forme pleine de finesse et d’ironie qui est très séduisante.  

Je partage

Dernières tendances