lundi 18 octobre 2021

Rolls-Royce Ghost L’art de vivre la route

Je partage

Devenue en quelques années la Star de Goodwood, La Ghost que l’on appelait la “baby Rolls” est aujourd’hui le modèle le plus vendu de toute l’histoire de la marque. Et vous savez quoi ? Nous avons justement cette petite merveille dans notre showroom monégasque, venez la découvrir.

Rolls Royce Ghost-3

Sa carrière a débuté en 2010, l’idée était de proposer une voiture plus jeune, moins statutaire, plus audacieuse et moins pompeuse. Le succès ne s’est pas fait attendre. Une nouvelle clientèle, plus jeune, beaucoup plus jeune, s’est aussitôt intéressée à cette Rolls-Royce “différente”. Pas tant que ça finalement, car il n’était pas question de modifier le style de la Maison. La ligne d’une Rolls-Royce est intemporelle et demeure intimidante lors de la première rencontre. Toujours est-il que la Ghost a su parler mieux qu’aucune autre à notre jeunesse et c’est ainsi qu’elle est devenue le fer de lance de la marque. Les années passent et arrivent de nouvelles prétendantes au titre suprême. La prétendante est en fait un modèle bien musclé qui répond au nom de Cullinan. Il fallait réagir. La Ghost devait se réinventer, sans pour autant renier ce qu’elle est. Finalement on ne touchera que très peu à sa silhouette. Elle est indémodable et toujours aussi captivante. Non, ce qu’il fallait changer, ou plutôt améliorer, était incontestablement ses technologies embarquées. Elle adopte (c’est une première) une toute nouvelle suspension pneumatique prédictive, le système “Planar”. Qu’entendez-vous par prédictive ? Oui, la Ghost a un don de voyance. Pour résumer, cette suspension intelligente utilise des caméras et un GPS pour scanner la route afin de préparer le système d’amortissement à tout changement de surface. Cette dernière est également dotée des 4 roues motrices et directrices. Le confort est absolument prodigieux. Incroyable mais vrai et ce n’est qu’une infime partie de ses talents. L’insonorisation fut également un sujet brûlant. L’utilisation massive d’isolants (plus de 100 kilos) a permis de museler la quasi-totalité des bruits d’air et de roulement. Le cœur de la Ghost est toujours, et c’est heureux, le puissant V12 biturbo de 6,75 litres produisant 571 chevaux. Son couple maximal de 850 Nm est disponible dès 1 600 tr/mn et la souplesse délectable sera naturellement au rendez-vous afin d’obtenir cette impression délicieuse de force tranquille et inépuisable. Encore une fois, la firme de Goodwood nous présente bien plus qu’une automobile. Un monde hors du monde et un art de vivre la route.

  • Rolls Royce Ghost-2
  • Rolls Royce Ghost-4

Je partage

Dernières tendances