mardi 29 novembre 2022

Saint Tropez – Destination Art de Vivre

Je partage

La première chose que l’on ressent lorsque l’on arrive à Saint Tropez, ce ne sont pas les strass et paillettes qui ont fait le tour de monde, mais bien ce petit supplément d’âme dont peu de villes peuvent encore s’enorgueillir. Un doux mélange d’art, de culture et de traditions. Outre sa situation absolument enchanteresse à mi-chemin entre ciel et mer, la cité dégage un charme et un caractère qui vous font immédiatement tomber sous le charme. Partons ensemble à la découverte de la belle…

Saviez-vous que la cité tient son nom de l’intendant de Néron, Torpes. Ce dernier, converti par Saint Paul en l’an 68, est décapité par l’empereur et son corps est placé dans une barque avec un chien et un coq avant d’être laissé dériver sur l’Arno. La barque aurait ainsi échoué sur les rives de Saint Tropez où les chrétiens cachèrent la dépouille du martyr avant de construire en son hommage la légendaire citadelle. C’est Emile Ollivier, dernier chef du gouvernement de Napoléon III qui est la première personnalité à tomber sous le charme du petit port provençal. Dés 1860, il achète la propriété du Château de la Moutte. Guy de Maupassant lui emboitera le pas en 1888. Après avoir sillonné les ports méditerranéens, le peintre Paul Signac s’y installe et y signe quelques-unes de ses plus belles œuvres. Il est très vite rejoint par d’autres artistes comme Matisse, Derain puis Picasso. A l’aube de l’éveil des consciences aux loisirs et au tourisme, Saint Tropez s’impose ainsi comme une destination de rêve où il fait bon vivre. Colette se laisse également charmer dés 1925 et y achète La Treille Muscate, où elle passera tous les étés et où elle écrivit “La naissance du jour”. En 1930, Léon Volterra, producteur et directeur de plusieurs salles de spectacles parisiennes comme le Lido, l’Olympia, ou encore les Folies Bergère, devient maire de Saint Tropez. Il y invite des personnalités et artistes comme Jean Cocteau, Joséphine Baker ou Arletty. La renommée du petit port prend son envol. Son avènement viendra d’un film et d’une star, Brigitte Bardot. En 1956, le film de Roger Vadim « Et Dieu créa la femme » fait entrer Saint Tropez dans la lumière. Les stars s’y mêlent aux touristes et aux habitants et depuis, Saint Tropez fait rêver le mode entier.
Suivez le Guide !
La cité et les villes voisines abritent également quelques-uns des plus beaux lieux de la Riviera. Que ce soit pour y séjourner, s’y restaurer, faire un peu de shopping ou encore s’y délasser ou faire la fête Saint Tropez regorge de belles adresses.

Où séjourner à Saint Tropez

Hôtel de Paris St Tropez

Le Byblos, établissement du Groupe Floirat est incontestablement l’hôtel emblématique de Saint Tropez. Sa clientèle fidèle est fervente amatrice de l’âme toute particulière du lieu. En effet, imaginé comme un véritable petit village, le palace et ses 87 chambres (dont 47 suites) s’étendent sur près de 17 000 m2 de charmantes maisonnettes, de jardins, de placettes et de fontaines. Un endroit où il fait bon vivre… Outre l’incontournable établissement de nuit Les Caves du Roy, et le restaurant Cucina by Alain Ducasse, cette année le Byblos accueille un nouveau restaurant au bord de sa piscine : Arcadia aux chantants accents méditerranéens à l’image de son plat signature, les « petits farcis ». Lové au cœur du centre historique du village, l’Hôtel la Ponche, souvent comparé à une ‘Maison de Vacances à la Mer’ et ses 21 chambres (dont 5 suites) qui donnent sur la petite plage éponyme, ont abrité nombre de célébrités. Cette affaire familiale menée avec passion par Simone Duckstein a été reprise en 2020 par Hubert et Nicolas Saltiel avec Georges Saier. Après l’avoir entièrement rénové l’an dernier sous la direction de l’architecte d’intérieur Fabrizio Casiraghi, les nouveaux propriétaires de l’hôtel de Ponche ont su réinventer avec charme cet établissement légendaire. Autre hôtel incontournable de la cité, le prestigieux

Hôtel – La Ponche


Hôtel de Paris Saint Tropez. Situé face à la célèbre Gendarmerie, cet établissement légendaire inauguré en 1931 a été entièrement réinventé en 2013 par la famille Dray. Une décoration contemporaine bluffante signé Sybille de Margerie. L’un de ses atouts : son superbe restaurant Les Toits. Ce restaurant qui est le seul en rooftop dans le village offre une vue époustouflante tant sur la Grande Bleue que dans l’assiette. Le chef Damien Cruchet offre en effet une cuisine aussi savoureuse que raffinée où il sublime les produits locaux du Var et du Golfe de Saint Tropez. A l’instar de son délicieux Rouget de Roche farci.
Le palace Cheval Blanc Saint-Tropez illustre à merveille tout l’art de vivre tropézien. En lieu et place de la Résidence de la Pinède à quelques pas du centre historique, cet établissement du Groupe LVMH est la quatrième adresse à travers le monde de la collection hôtelière d’excellence du groupe. Lovée au bord de la plage, la belle bâtisse toute de bois et de pierres abrite entre autres un somptueux spa signé Guerlain. L’adresse est également la seule à accueillir une table auréolée de 3 étoiles Michelin,

Cheval Blanc


La Vague d’Or, du chef Arnaud Donckele qui orchestre à merveille un délicat concerto poétique de saveurs entre terre et mer. Le Château de la Messardière qui a longtemps été une demeure familiale avant de devenir un hôtel d’exception signé Airelles, et sans nul doute l’un des plus beaux de la Riviera. Avec son magnifique château à tourelles reconnaissable au premier coup d’œil et sa situation exceptionnelle, le palace fait figure de précurseur en matière de développement durable. Cette année, l’établissement propose également une toute nouvelle expérience de dîner privé dans le jardin potager de l’hôtel ainsi qu’un restaurant Matsuhisa déjà présent à Paris, Mykonos et Athènes et reconnu pour sa cuisine de fusion franco pan asiatique. Le Groupe possède également au cœur de la vieille ville l’incontournable Pan Dei Palais construit à l’époque en l’honneur d’une princesse indienne. Il a depuis été entièrement rénové sous la direction de l’architecte d’intérieur Christophe Tollemer. A seulement quelques minutes à pied du centre du village, la Villa Cosy reprise en 2015 par Diane et Frederic Saveuse s’est vu auréolée cette année d’une cinquième étoile. Cette distinction vient souligner comme il se doit le travail et la passion de ses fervents propriétaires qui ont su faire de l’établissement et de ses 23 chambres un lieu de quiétude où convivialité et douceur de vivre règnent et ce tout au long de l’année. L’établissement propose également un spa signé Sothys ainsi qu’une villa privative de 450 m2 avec 5 suites et 2 chambres.

Château de la Messardière

Pour sa part, le très design Hôtel Sezz offre un véritable havre de paix au cœur de la végétation et ce à seulement deux petits kilomètres de la Place des Lices. Ses 35 chambres et ses 2 suites se présentent comme des villas imaginées par le designer Christophe Pillet avec chacune une terrasse, un jardin privatif et même une douche extérieure. L’établissement abrite également un
Bar Dom Perignon, et un restaurant gastronomique étoilé Colette, nommé ainsi en hommage à la feu prestigieuse voisine écrivaine du Sezz. On peut également citer l’Hôtel des Lices, un 4 étoiles (Maison de famille depuis 1972) plein de charme et de caractère dont la décoration a été entièrement réinventée en s’inspirant de l’esprit du Saint-Tropez des années 50/60. L’établissement célèbre également cette année ses 50 ans et pour l’occasion ouvre un tout nouveau restaurant Odette (clin d’œil à la fondatrice connue pour sa générosité). Le Chef y revisite certaines des recettes préférées de cette dernière.

Hôtel Sezz

Les alentours du village cachent également de merveilleuses pépites où séjourner. Comme La Réserve à Ramatuelle. Propriété de Michel Reybier (La Réserve Paris, Genève et Zurich), ce palace dont l’architecture contemporaine est signée Jean-Michel Wilmotte est niché à quelques minutes de Saint Tropez. La Réserve fait ainsi rimer villégiature tropézienne avec intimité et calme. L’établissement compte 8 chambres, 19 suites et 14 villas de plus de 250 m2 offrant chacune un jardin privatif. Les hôtes peuvent également y découvrir La Voile, la table auréolée de deux étoiles Michelin du Chef Eric Canino qui propose même un menu ‘Tout légumes’.
Toujours à Ramatuelle, La Villa Marie de la collection Sibuet (à qui l’on doit également les Fermes de Marie à Megève) se niche au cœur d’une verdoyante pinède de plus de 3 hectares où les pins parasols content fleurette au ciel azur. Cette superbe bâtisse aux accents transalpins cache en son cœur 45 chambres et suites à la décoration pleine de caractère, un spa Pure Altitude en clin d’œil aux origines alpines de la famille et un restaurant très justement baptisé Dolce Vita. De l’autre côté, sur les hauteurs de Gassin, se dresse la majestueuse Althoff Hôtel Villa Belrose. Lovée au cœur de 9 000 m2 de pins parasols et de jardins, elle offre une vue époustouflante sur le golfe de Saint Tropez. Cette bâtisse d’inspiration florentine abrite 40 chambres et suites et une superbe piscine de 200 m2 ! Cette année, l’établissement propose aussi un nouveau concept de restaurant éphémère en collaboration avec le chef berlinois The Duc Ngo, le Club l’Indochine Saint-Tropez. On peut y déguster le mariage délicieux de la haute gastronomie française et de la cuisine pleine de caractère de l’Indochine. Toujours à Gassin mais près de la Méditerranée, l’Hôtel Kube et ses 70 chambres, du groupe hôtelier français Machefert, se niche au cœur de 2 hectares de verdure. En plus de ses trois piscines, de son rooftop à la vue panoramique, cette saison, l’hôtel dévoile également un nouveau restaurant aux saveurs de l’Amérique Latine : Alma qui fait la part belle aux différents modes de cuisson au feu de bois (Asado) et aux spécialités sud-américaines.

Où se restaurer

Plusieurs groupes de restauration incontournables se sont laissés charmer par le village. Ainsi celui d’Annie Famose, qui possède déjà 25 restaurants à Avoriaz, Courchevel, Megève, Biarritz et Saint-Barthélemy, propose huit adresses à Saint Tropez. Parmi elles le tout nouveau Gina’s avec le chef multi étoilé Eric Fréchon. On y découvre un savoureux mariage entre les senteurs italiennes et de beaux poissons et crustacés comme les Huîtres condimenti italiano, le Poulpe alla brace ou encore le Gambero rosso de Sicile nacré aux épices, riz soufflé.

Le Manko


C’est d’ailleurs également à Eric Fréchon que l’on doit la Petite Plage où l’on déguste les pieds dans le sable des délices de Méditerranée comme l’Houmous au cumin, l’Artichaut entier à l’anchoïade, ou encore les Linguines au homard. Le Café de Paris idéalement situé sur la Places des Lices offre le cadre idéal pour s’émerveiller de la vie du village tout en dégustant le meilleur de la cuisine de brasserie comme des Escargots au beurre persillé, le Rosbif « Black Angus USA » finement tranché et purée maison ou encore les Choux chantilly et caramel. Mais si vous êtes d’humeur festive alors direction L’Opera sur le port où à la nuit tombée, les tables aménagées en podiums offrent de superbes performances shows. La carte fait la part belle aux beaux produits avec également un original bar à caviar. Toujours sur le port, Le Quai est également la promesse de soirées festives, se changeant dans la soirée en club endiablé.
Sa carte unit saveurs provençales et une partie japonaise raffinée à souhait. Le Moma Group a également investi

NOTO


Saint Tropez. Propriétaire de plus d’une trentaine d’adresses, il a exporté quelques-uns de ses concepts stars comme le restaurant festif NOTO installé Place des Lices qui marie une cuisine de partage méditerranéenne à des musiciens et chanteurs live. Au menu Burrata des Pouilles à la truffe, Carpaccio de loup de mer, poivre de Sichuan, piment d’Espelette ou encore de gourmandes Pizze. Après 22h, l’ambiance s’échauffe jusqu’au bout de la nuit. Avec le Manko, direction le Pérou avec à la carte une belle variété de crus : les ceviches, tiraditos et causas mais également des grillades à la péruvienne cuite au four à charbon.
A découvrir absolument ! Pour sa part le restaurant de plage Casa Amor au décor bohème chic nous invite au voyage, direction le Mexique en important un peu de Tulum à Pampelonne. Côté cuisine : le chef Akram propose des poissons et des viandes au feu de bois mais aussi des mets originaux comme la Pita à l’avocat, comme une pizza, chèvre, miel, grenade ou le Poulpe grillé, houmous aux cacahuètes, sauce vierge menthe.

Le Tigrr

L’évènement de la saison est une nouvelle fois au cœur de l’intimiste hôtel White 1921 qui accueille cet été le très attendu restaurant Mory Sacko at Louis Vuitton. Le chef dévoilé par l’émission Top Chef puis rapidement étoilé pour son restaurant parisien y propose un florilège de son art avec par exemple les Niébé accras, les Œufs misonnaise, le Poulet du Bourbonnais, les Bananes plantain au piment doux et les Tajines… Le TIGRR, l’iconique bar restaurant de l’hôtel Ermitage au-dessus de la Place des Lices, à la vue imprenable, se dote cette année pour sa part d’un original terrain de croquet. Ce lieu incontournable de Saint Tropez imaginé par Jérôme Foucaud avec la complicité de la décoratrice Astrid Maillet-Contoz, propose la carte parfumée de la cheffe Madame Pam qui mélange le meilleur des cuisines thaïlandaise, vietnamienne, et indonésienne. On y vient pour le lieu, la cuisine mais aussi pour l’ambiance et la programmation musicale pointue de DJ Dan Adrien ! C’est à trois Tropéziens pure souche (Indie Group) que l’on doit, entre autres, les adresses de La Sauvageonne et de Pablo aux accents mexicano-préruviens. Un seul mot d’ordre convivialité ! La Sauvageonne, telle une cabane en bois flotté offre une parenthèse loin de la frénésie du monde, le temps d’un dîner sous les étoiles.

A Ramatuelle, à la lisière de la plage en plein cœur d’une forêt de bambou, on déguste des grillades au feu à bois autant qu’une pizza à la truffe d’été. Chez Pablo direction le bout du monde, que ce soit par l’ambiance, la décoration soignée ou avec le menu qui dévoile ceviche, nachos et tacos aussi gouteux que raffinés. L’Indie Group a également totalement réinventé un établissement iconique à Ramatuelle :
Le Café de l’Ormeau et y propose les grands classiques de la bistronomie provençale : aïoli, pan bagnat, petits farcis, linguines à la poutargue… Après Paris et Val d’Isère, Gigi est aussi de retour à Ramatuelle et vous invite à partager toute la générosité de la Dolce Vita italienne. Au menu : margherita, vitello tonnato, linguine alle vongole, poulpe grillé, escalope de veau milanaise… Gigi est également un lieu de vie à part entière avec sa piscine, ses transats et même sa boutique. Inutile après ça de rêver de vacances romaines… Toujours en matière de gastronomie, un autre évènement marque la saison : l’ouverture de la toute première boutique Pâtisserie Cyril Lignac en dehors de la capitale. Les chefs Cyril Lignac et Benoit Couvrand y proposent les signatures de la maison (L’Équinoxe bien évidement mais aussi le Baba au rhum et sa crème chantilly à la vanille Bourbon, la Tarte citron, le Royal Chocolat ou encore la Tarte framboise) ainsi que des créations exclusives comme une Pavlova aux fruits de saison, une Tarte fine aux abricots, une Tropézienne, un Éclair à la cerise, un Financier aux framboises…

Cyril Lignac

Les plages de Ramatuelle

Il est impossible d’évoquer Saint Tropez sans que le décor de carte postale d’immenses plages de sable fin blanc qui flirtent avec l’azur de la Méditerranée ne s’impose à nous. Les plages de Pampelonne font partie intégrante du mythe de la ville. Incontournable, le Byblos Beach qui outre son ambiance raffinée et chic se démarque par sa démarche écoresponsable avec sa structure en bois blanchi démontable, son décor entièrement en bois et sa consommation raisonnée en eau et en énergie. Le restaurant offre une parenthèse gastronomique où les produits locaux et de saison sont mis à l’honneur avec passion. La Réserve à la Plage imaginée en collaboration avec l’incontournable créateur Philippe Starck invite à la détente en toute authenticité à l’image de l’hôtel La Réserve.

La Réserve à la Plage
Bagatelle

C’est le chef doublement étoilé du restaurant de celui-ci, qui a imaginé une carte toute en saveurs et senteurs méditerranéennes sur fond de barbecue au feu de bois. Cette année la plage Les Palmiers se réinvente avec un décor blanc, osier et bois, chic et cosy à la fois. Son restaurant méditerranéen offre un large choix de saveurs, de la fraîche Burrata des Pouilles à la Marinade de poissons en carpaccio, en passant par la superbe Daurade entière en sashimi et tartare. L’une des autres plages iconiques de Pampelonne, le Nikki Beach célèbre pour sa part ses 20 ans d’existence. Deuxième opus après Miami, cette dernière, avec sa déco immaculée, sa cuisine savoureuse et sa folle ambiance, enflamme toujours les chaudes journées et nuits tropéziennes. La plage Bagatelle Saint Tropez célèbre aussi avec talent l’art de vivre tropézien. Imaginée en collaboration avec célèbre designer Sam Baron, cette dernière inaugure de nouveaux espaces : le bar, la piscine et la boutique. On retrouve également à sa table les divines recettes du Chef Exécutif Corporate du groupe, Rocco Seminara qui a longtemps enchanté les papilles des Monégasques.

Les Palmiers
Nikki Beach


Mais nombre de superbes établissements peuplent Pampelonne comme l’Indie Beach, la Playa Amigo, Cabane Bambou, le Club 55, etc…
Enfin à noter que jusqu’au 18 septembre, l’oenofestival Les Musicales dans les Vignes de Provence rythme les belles soirées d’été. Cet évènement sélectionne de prestigieux domaines viticoles de Provence, choisis pour leurs vins mais aussi pour le cadre qu’ils offrent afin d’y accueillir un concert de musique classique, jazz ou de musique du monde. Les hôtes dégustent à cette occasion une sélection des trois couleurs des meilleurs crus du vigneron à l’honneur. Un moment rare et privilégié. Près de Saint Tropez, en août, seront à l’honneur par exemple le Domaine de Torpez avec un concert Jazz le 21, et le Domaine du Bourrian avec du Jazz Manouche le 26.

Toutes les dates sont à retrouver sur le site internet : lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com

Hôtels

Hôtel la Ponche 5* 5, rue des remparts à Saint-Tropez

Hôtel Byblos 5* Palace – 20 Avenue Paul Signac à Saint-Tropez

Hôtel de Paris Saint Tropez 5* – 1 Traverse de la Gendarmerie à Saint-Tropez

Cheval Blanc Saint Tropez 5* Palace – Plage de la Bouillabaisse à Saint-Tropez

Airelles Saint-Tropez Château de la Messardière 5* Palace – 2 Route de Tahiti à Saint-Tropez

La Bastide de Saint-Tropez 5* 25 Route des Carles à Saint-Tropez

La Villa Cosy 5* – Rte Belle Isnarde à Saint-Tropez

Hôtel Sezz Saint-Tropez 5* – 151 Chemin des Salins à Saint-Tropez

Hôtel des Lices 4* – 10 Av. Augustin Grangeon à Saint-Tropez

La Réserve Ramatuelle 5* Palace – Chemin de la Quessine à Ramatuelle

Villa Marie Saint-Tropez 5* – 1100 Chemin de Val de Rian à Ramatuelle

Althoff Hotel Villa Belrose 5* – Boulevard des Crêtes à Gassin

Kube Hôtel 5* – 319 Route de Saint Tropez à Gassin

Restaurants

Gina’s – 17 Quai Jean Jaurès à Saint-Tropez

La Petite Plage – 9 Quai Jean Jaurès à Saint-Tropez

Le Café de Paris – Place des Lices à Saint-Tropez

L’Opéra – Résidence du Port à Saint-Tropez

Le Quai – 22 Quai Jean Jaurès à Saint-Tropez

NOTO – 5 Place des Lices à Saint-Tropez

Manko – 3 Rue des Tisserands à Saint-Tropez

Casa Amor – 1095 Chemin des Tamaris à Ramatuelle

TIGRR – 14 Av. Paul Signac à Saint-Tropez

Mory Sacko at Louis Vuitton – White 1921 – Place des Lices à Saint-Tropez

La Sauvageonne – Route de Bonne Terrasse à Ramatuelle

Pablo – Place des Lices à Saint-Tropez

Le Café de l’Ourmeau – 4 Place de l’Ormeau à Ramatuelle

Gigi – 1050 chemin des Barraques à Ramatuelle

Pâtisserie Cyril Lignac – 66 Route des Plages à Saint-Tropez

Les Plages

Byblos Beach – 42 Bd Patch à Ramatuelle

La Réserve à la Plage – Route de l’Epi à Ramatuelle

Les Palmiers – Chemin des Tamaris à Ramatuelle

Nikki Beach – 1093 Chemin de l’Epi à Ramatuelle

Bagatelle – Les Tamaris, Chemin de Matarane à Ramatuelle

Je partage

Dernières tendances