samedi 20 août 2022

« The Stellar Odyssey » By Jaeger-Lecoultre x Matthias Giroud

Je partage

C’est à l’occasion du très attendu salon de Watches & Wonders qui s’est tenu à Genève en avril dernier, que Jaeger Lecoultre a dévoilé le thème qui sera le fil conducteur de l’année 2022. Baptisé « The Stellar Odyssey » ou « l’Odyssée Sidérale », ce dernier a été annoncé au cours d’une keynote par Catherine Rénier, Directrice générale de la marque accompagnée par l’astronome suisse Didier Queloz, spécialisé dans la recherche d’exoplanètes et également lauréat du prix Nobel de Physique en 2019. En effet, ce dernier accompagnera tout au long de l’année les équipes, en tant que conseiller scientifique et autorité en matière de phénomènes célestes. 

Trends In Riviera 70 - Œnologie

L’Odyssée Sidérale » célèbre ainsi les liens intrinsèques qui existent entre les phénomènes cosmiques et les origines de la mesure du temps. En effet, les mouvements des planètes et des étoiles jouent un rôle essentiel dans cette dernière et ce depuis l’Antiquité. C’est d’ailleurs à cette époque que l’on retrouve les premiers vestiges de cadrans solaires (horloges à ombre) et de clepsydres (horloges à eau). Depuis, l’astronomie et l’horlogerie sont restées intimement liées. La Maison Jaeger Lecoultre doit d’ailleurs en partie sa renommée à sa parfaite maîtrise des complications astronomiques : des simples phases lunaires aux calendriers perpétuels et cartes du ciel les plus complexes en passant par des complications comme l’étoile filante (capable de reproduire fidèlement l’apparition totalement aléatoire de celle-ci) ou encore l’affichage des trois cycles de la Lune (synodique, anomalistique et draconitique). 

Trends In Riviera 70 - Œnologie

Pour célébrer cet hommage, la Maison Horlogère a imaginé une exposition immersive inédite, des Ateliers Découverte sur les astres, ainsi que plusieurs événements dont une très originale collaboration avec le célèbre mixologue Matthias Giroud. L’esprit avant-gardiste de ce dernier et sa passion pour son métier et ses créations ont contribué à élever la mixologie au rang d’art combinant savamment les savoir-faire minutieux d’un Chef, d’un nez en parfumerie et d’un artiste pour le visuel. Il est d’ailleurs le premier chef de bar français (lorsqu’il exerçait au Buddha Bar Paris) à figurer dans le classement des 50 meilleurs bars du monde. Une distinction qui vient souligner tout le talent et la créativité que Matthias Giroud met dans son métier. Après avoir participé au World Cuisine Summit en 2015 et en 2019 aux côtés des plus grands chefs du monde, co signé « La Petite Bibliothèque des Cocktails » publiée chez Larousse, il dirige depuis avec son associé l’atelier « L’Alchimiste » à Boulogne-Billancourt. Un endroit entièrement dédié à la création d’expériences uniques de mixologie et de gastronomie. 

La Maison Jaeger Lecoultre doit d’ailleurs en partie sa renommée à sa parfaite maîtrise des complications astronomiques

Trends In Riviera 70 - Œnologie
Matthias Giroud Jjaeger-lecoultre portrait@julielimont

Cet artisan mixologue a ainsi concocté pour Jaeger Lecoultre une carte de cocktails sans alcool aussi surprenants que captivants tant visuellement qu’à la dégustation. Pour ce faire ce dernier s’est inspiré des mystères de la voute céleste, des complexités de l’horlogerie astronomique mais aussi des saveurs naturelles qui poussent à l’état sauvage dans la Vallée de Joux si chère à la marque. Il a ainsi étudié les textures, les températures, les couleurs, la forme, les parfums sans oublier les saveurs afin de faire travailler les cinq sens, la vue, le toucher, l’odorat et bien sûr, le goût. C’est ainsi huit cocktails aux noms évocateurs tels qu’Élixir lunaire, Infinité solaire, Vallée des Merveilles ou Attraction terrestre, qui ont vu le jour et que la Maison Horlogère proposera à ses invités tout au long de l’année. On y découvre des ingrédients surprenant comme la reine des prés, la racine de gentiane, les baies de genièvre, les bourgeons de pin et l’aspérule odorante, ainsi que des fleurs de sureau, des canneberges et du miel local. « Mon séjour dans la Vallée de Joux s’est révélé une incroyable source d’inspiration », raconte Matthias Giroud. « À la Manufacture, j’ai découvert des montres que je n’aurais jamais imaginées, tels des microcosmes de l’univers. Ce fut passionnant de découvrir comment les planètes et les étoiles ont été capturées à une échelle aussi minuscule et conçues avec autant de talent artistique. Une fois avoir fait la découverte dans la nature de ces plantes et de ces herbes étonnantes, j’étais très impatient de retourner dans mon laboratoire et de commencer à travailler sur ces créations particulières. » 

  • Trends In Riviera 70 - Œnologie
  • Trends In Riviera 70 - Œnologie
  • Trends In Riviera 70 - Œnologie

Je partage

Article précédentPininfarina Battista le son du silence
Article suivantMise en pages

Dernières tendances