lundi 27 septembre 2021

Toutes voiles dehors !

Je partage

Comme avec la Course Automobile, l’Horlogerie partage avec le Yachting une partie de son ADN et de ses valeurs intrinsèques. Résistance, goût du dépassement, et précision sont en effet essentiels dans les deux univers. Mais ce lien est d’autant plus fort que, dès le XVIIIème siècle, l’horlogerie prend en compte les contraintes liées à la navigation. Certaines complications donnent également au navigateur une véritable valeur ajoutée, comme le compte à rebours, le jour, la phase de lune, le second fuseau horaire ou encore le tachymètre. Certaines maisons horlogères cultivent d’ailleurs une véritable passion pour le nautisme. La preuve en images avec 9 garde-temps dédiés aux navigateurs et aux passionnés de yachting.

Hublot Classic fusion Aerofusion Chronographe
Bol d’Or Mirabaud 2016
Organisé sur le lac Léman depuis 1939, le Bol d’Or Mirabaud est aujourd’hui la plus importante régate en bassin fermé du monde. Chaque année, plus de 500 bateaux multicoques et monocoques relient ainsi les 66,5 milles entre Genève et Bouveret. Pour la 4ème année consécutive, Hublot s’associe à cet événement en tant que chronométreur officiel. Outre son nom inspiré du nautisme, la marque est très investie dans cet univers, notamment de par son partenariat avec le Musée Océanographique de Monaco. A l’occasion de cette 78ème édition du Bol d’Or Mirabaud, Hublot a présenté une édition limitée à 78 exemplaires, dédiée à cette dernière. Largement inspiré des codes nautiques, ce garde temps s’habille du bleu profond des eaux lémaniques et associe 4 matériaux très appréciés des sportifs : céramique, fibre de carbone, tissu technique et caoutchouc. Tout un programme…

Alpina Alpiner Heritage
Manufacture KM-710
Fondée en 1883, la manufacture indépendante et familiale Alpina a depuis toujours entretenu des rapports très privilégiés avec la mer. Dès le début des années 30, la marque a notamment fourni à la Marine allemande leurs montres de service arborant une visibilité parfaite. Et c’est notamment l’un de ces modèles (le KM-582) que cette dernière a choisi de réinterpréter cette année en l’équipant, entre autres, du mouvement manufacture AL-710. Tout en conservant l’esprit du modèle original, de la conception du boitier au boitier avec son compteur date à 6 heures en passant par les aiguilles, le garde-temps KM-710 affiche un diamètre de 41,5 mm et un revêtement Super-LumiNova très actuels. La forme du rotor à roulement à billes du calibre AL-710 ressemble également à s’y méprandre à la masse oscillante du calibre équipant le modèle historique.

Panerai Blue Dial
La mer est intrinsèquement liée à l’histoire de Panerai. En effet, dès 1916, la marque est le fournisseur officiel de la Marine italienne. C’est d’ailleurs pour cette dernière que Panerai a créé le Radiomir (une poudre à base de radium rendant luminescents les cadrans) afin d’optimiser la visibilité de l’heure. Aujourd’hui encore, la Maison est incontournable dans l’univers du nautisme en organisant notamment le circuit de régates de voiliers d’époque, baptisé Panerai Classic Yacht Challenge. En hommage à la mer, cette dernière a imaginé une série spéciale de 4 montres revêtues d’un bleu intense et lumineux. Parmi celles ci, la nouvelle Luminor 1950 10 days GMT Automatic qui allie une allure sportive et élégante à la fois, à la technicité du calibre automatique P.2003 qui propose les fonctions date, GMT avec indicateur AM/PM, remise à zéro des secondes et dispositif de réglage rapide de l’heure.

Bell&Ross Collection
Instrument de Marine
D’ordinaire c’est avec l’aviation que Bell&Ross vit une belle passion. En effet, la marque française réinterprète depuis 1994, les instruments de bord aéronautiques. Mais plus qu’une simple source d’inspiration, ce sont les horloges de bord d’avion qui ont dicté le design des garde-temps de la Maison. Délaissant un temps cet univers, c’est à celui des instruments de Marine que Bell&Ross s’attache le temps d’une collection. 3 modèles exclusifs déclinés autour de son iconique BR 01 comme autant de traits d’union entre tradition et modernité. Cette dernière s’inspire d’une montre horloge légendaire imaginée par l’horloger John Harrison au XVIIIème siècle.
La Maison habille même le boitier des versions BRX1 et BRX1 Tourbillon Chronograph de bois précieux (du Palissandre des Indes) et de bronze.

Corum Admiral’s Cup
Legend 47 Worldtimer
La Maison suisse Corum est reconnue, depuis sa création en 1955 à Chaux de Fonds, pour sa profonde implication dans le nautisme. Et ce notamment grâce à son modèle
emblématique : l’Admiral’s Cup. En effet ce dernier est en quelque sorte le trait d’union entre l’univers de la marque et le yachting. Présenté en 1960, ce garde temps allie la puissance et la sportivité à l’élégance racée et la technicité. Reconnaissable au premier coup d’œil à son boitier à douze pans et son cadran orné de fanions nautiques colorés, la collection se dote d’un nouveau modèle, idéal pour tous les globetrotters, la Worldtimer. En effet, son calibre manufacture automatique, outre les heures, minutes et secondes, affiche un second fuseau horaire et la ville correspondante, très utile pour les navigateurs au long cours.

Hermès
Clipper Chrono
En 1981, Henri d’Origny, à qui l’on doit également le modèle Arceau et ses chiffres inclinés, imagine pour Hermès une toute nouvelle collection de garde-temps largement inspirée du grand large et de la navigation. La Clipper tire d’ailleurs son nom de ce modèle de bateau trois mâts à voile nord américain, reconnu pour sa rapidité au XIXème siècle. Sa lunette est également un clin d’œil à la forme des hublots de ce type de voiliers. Montre sportive par excellence, la Clipper est d’ailleurs la seule de la marque à arborer un bracelet en caoutchouc. Dès 2010, la collection se dote d’un modèle au boitier 44mm en titane (matériau également usité en voile de compétition pour sa légèreté) ainsi que d’un mouvement chronographe mécanique à remontage automatique pour encore plus de précision et de fiabilité.

Louis Vuitton
Tambour Regate Navy
L’histoire d’amour entre la maison Louis Vuitton et la mer ne date pas d’hier. Pour preuve entre autres la très prestigieuse Louis Vuitton Cup, la régate de sélection des challengers qui défieront le Defender lors de la finale de l’America’s Cup, le plus ancien trophée au monde puisqu’il fut décerné pour la première fois en 1851. La marque a également imaginé toute une collection de montres de régate exclusives. Parmi elles, le chronographe Tambour Régate Navy Automatique qui propose un précieux compte à rebours avec indication sonore, fonction particulièrement utile aux équipages en course pour la mesure de leurs performances ainsi qu’une fonction flyback. Son cadran bleu profond affiche un imposant motif V noir tandis que le bracelet sportif se pare de caoutchouc.

Ulysse Nardin
Grand Deck Marine Tourbillon
Ulysse Nardin nous invite littéralement à monter à bord de son nouveau modèle ou plutôt devrions nous dire vaisseau d’exception. Un garde-temps qui porte bien son nom de Grand Deck Marine Tourbillon puisque son cadran en marqueterie véritable, évoque poétiquement le pont de bois d’un voilier. Ce dernier propose également un affichage parfaitement inédit: une bôme (la pièce horizontale qui permet d’orienter la grand-voile), entraînée par des nano-fils ultrarésistants (qui évoquent la drisse servant à hisser cette dernière), indique les minutes tandis que les heures se lisent sur deux disques concentriques. Entre la marque et le grand large, l’histoire dure et perdure. En effet, dès le début du XXème siècle, la maison fournit déjà des chronomètres de marine aux troupes marines impériales russe et japonaise. Une passion qui n’est pas prête de s’arrêter il semblerait.

Rolex Yacht-Master 40
La collection Yacht Master de Rolex ne date pas d’hier. En effet en 1960, la marque présente sous forme de concept, les prémices de cette dernière avec un chronographe proche du Cosmograph Daytona. Mais il faudra attendre quelques décennies pour que la collection aux inspirations nautiques voit le jour ainsi que sa caractéristique lunette tournante bidirectionnelle graduée 60 minutes en relief, qui permet de lire par exemple un temps de parcours entre deux bouées. Cette année la maison décline son modèle légendaire pour la première fois en 40mm et en Rolesor Everose (combinaison d’acier 904L et d’or Everose 18 ct) assorti d’un cadran chocolat. Ce modèle bénéficie de la certification Chronomètre Superlatif redéfinie par Rolex en 2015 pour toujours plus de performances et de précision.

Je partage

Article précédentDes Cabanes loin de tout
Article suivantTrends in Riviera # 42

Dernières tendances