samedi 25 septembre 2021

Page après Page

Je partage

Des nouveautés alléchantes aux dernières sorties en poche des pépites que vous avez malheureusement loupées en grand format, voici 15 ouvrages qui vont à coup sûr vous donner de folles envies de passer le printemps à lire. 

Trente-trois fois mon amour > De Nicolas Barreau

De sa plume délicate, l’auteur nous conte à nouveau une belle romance, sans mièvrerie mais avec juste ce petit supplément d’âme qui fait toutes les grandes histoires d’amour. Quand Julien perd sa femme Hélène sa seule bouffée d’oxygène reste sa promesse d’écrire 33 lettres à Hélène où il lui confie le vide et la peine qui l’habitent, avant de les déposer sur la tombe.

Deux Sœurs > De David Foenkinos

Dans son dernier roman, l’auteur nous plonge dans les méandres de l’esprit torturé de Mathilde, totalement noyée dans la douleur depuis que son compagnon Etienne l’a quittée pour son ancien amour. Petit à petit sa vie s’effondre. Inquiète sa sœur Agathe, mariée et maman d’une petite Lili décide de l’accueillir chez elle afin qu’elle puisse se reconstruire. Mais cette décision n’aura malheureusement absolument pas l’effet escompté.

Si je mens tu vas en enfer > De Sarah Pinborough

Après son surprenant « Mon amie Adèle », l’auteure nous dévoile son second roman noir tout aussi addictif que le premier, où Marylin, son amie Lisa et sa fille Ava ont toutes des secrets bien cachés qui malheureusement par une simple mise en lumière dans un journal local vont faire exploser la vie de ses dernières. Impossible d’en dire plus sans trahir le suspense… 

Le Journal de ma disparition >De Camilla Grebe

L’auteur suédoise revient avec une nouvelle intrigue toute aussi prenante entre passé et présent où l’on retrouve avec plaisir le couple d’enquêteurs Hanne (atteinte d’Alzheimer) et Peter. Lorsque ce dernier disparaît au cours d’une enquête sur un double meurtre et que Hanne est prise d’une grosse crise d’amnésie, son journal pourra t-il aider leur collègue Malin à trouver la vérité ?

La femme qui ne vieillissait pas 

Appuyer sur le bouton Pause et arrêter le temps qui passe. Qui n’en a jamais rêvé ? La jeunesse éternelle, bénédiction ou malédiction ? Betty s’est arrêté de vieillir à l’aube de ses 30 ans. Pas une ride, pas un cheveu blanc… Elle qui rêvait de vieillir auprès de son mari André, son inaltérable jeunesse va se dresser comme une monstruosité entre elle et ceux qu’elle aime.

Raisons Obscures >D’Amélie Antoine

Sans nul doute à mon sens le meilleur opus de la jeune auteure ! Cette dernière nous livre
un roman alternant le quotidien de deux familles comme des millions d’autres où chacune
cultive les non dits et les secrets. Jusqu’à quand ? Cet opus touche et bouleverse autant qu’il
invite à la réflexion sur un problème d’actualité omniprésent et pourtant si souvent silencieux
et invisible.

Ce qui ne tue pas >De Rachel Abbott

L’auteure incontournable de polars anglais nous dévoile un nouveau roman hypnotique sur les faux-semblants, trompeurs ou non. Cléo n’a jamais aimé Evie sa belle sœur au passé mystérieux alors quand cette dernière est retrouvée en état de choc près du corps sans vie de son mari et qu’elle décrit Marcus comme un monstre, Cléo ne peut y croire !

J’ai dû rêver trop fort >De Michel Bussi

Le retour des beaux jours rime avec le nouveau millésime de l’incontournable Michel Bussi. Cette année il nous emmène en voyage à travers le monde et les années sur les traces d’Yl, l’amour de jeunesse de Nathy, hôtesse de l’air mariée et mère de deux grandes filles. Une lecture passionnante entre sentiments et suspense. Implacable et inoubliable.

La vie qui m’attendait >De Julien Sandrel

Après son inoubliable « La Chambre des merveilles », dans ce nouvel opus l’auteur nous présente la timide Romane qui se découvre un mystérieux ‘sosie’ à Marseille. Toujours sur la thématique « la vie vaut vraiment la peine d’être vécue », Romane nous invite dans sa quête de ses origines et sur le sens de sa vie. Un titre tout choisi pour un livre doux et lumineux… 

La Fontaine –Une école buissonnière >D’Erik Orsenna

Après l’avoir partagé sur France Inter, l’académicien nous livre ici une passionnante et très personnelle biographie du fabuliste Jean de La Fontaine. Au delà de la simple biographie, c’est à la rencontre de l’homme et de son époque que l’auteur nous invite. Auteur de 240 fables et 60 contes, La Fontaine est un peu le symbole de la liberté de création à l’instar de ses amis Racine et Molière. Captivant ! 

L’appartement du dessous >De Florence Herrlemann

Lorsque Sarah emménage dans son nouvel apparentement dans le Marais à Paris, Hectorine, sa voisine du dessous de 103 ans se met à lui écrire des lettres afin de devenir son amie. Bien malgré elle, Sarah se pique au jeu et entame une ’répondance’ épistolaire avec celle ci. Mais quel secret douloureux cache le passé d’Hectorine et que veut-elle à Sarah ?

A la recherche d’Alice Love > De Liane Moriarty

Après le succès de « Le secret du mari » l’auteure nous présente Alice Love. Suite à une chute elle perd la mémoire et 10 ans de sa vie se sont volatilisés. Mais comment en dix ans en est elle arrivée là ? Elle est devenue autoritaire et obsédée par le sport, est au bord du divorce, a un nouveau petit ami, et sa sœur dont elle était si proche lui adresse à peine la parole. Réjouissant!

L’empreinte > D’Alexandria Marzano-Lesnevich 

L ’ auteure américaine mélange les codes du thriller, de l’autobiographie et de l’enquête journalistique dans ce livre qui raconte une double enquête, sur un meurtrier pédophile mais aussi sur le passé douloureux de cette dernière. L’auteure a toujours été contre la peine de mort jusqu’à sa ‘rencontre’ avec Rick Langley dont elle souhaite alors la mort. Pourquoi provoque t-il ce sentiment chez elle ?

Bakhita >De Véronique Olmi

Si vous n’avez pas encore découvert cet émouvant ouvrage, la version poche vient de sortir. Plus d’excuses pour ne pas découvrir la vie de Bakhita qui signifie ironiquement ‘chanceuse’. Esclave enfant puis domestique en Vénitie avant de devenir religieuse elle sera finalement sanctifiée par le pape Jean Paul II puis portée par la plume alerte de l’auteure. Simplement inoubliable ! 

Une sirène à Paris >De Mathias Malzieu

« Journal d’un vampire en pyjama » nous contait le séjour de l’auteur à l’hôpital, ce dernier revient à ses premiers amours, le fantastique avec l’histoire d’amour impossible entre Gaspard Snow et Lola une sirène au cœur d’un Paris inondé. Une histoire fantasque qui résonne comme un hommage à l’amour et à l’épique. Une belle réussite ! 

Je partage

Dernières tendances